Actualisé 19.12.2012 à 12:59

Londres

Son fils est opéré sur ordre des juges

Neon Roberts, 7 ans, repassera sur le billard. Les juges ont donné raison aux médecins de cet enfant atteint d'une tumeur. Sa mère avait fugué avec lui pour éviter une nouvelle radiothérapie.

de
arg/afp
La mère de Neon reste persuadée que les docteurs se trompent.

La mère de Neon reste persuadée que les docteurs se trompent.

A 7 ans, le petit Neon devra encore subir une opération délicate. L'an dernier, les chirurgiens avaient extrait une tumeur cancéreuse de son cerveau. Hélas, les médecins en ont découvert une autre, cet automne. L'intervention est urgente: le garçon risque l'apparition rapide de métastases.

Mais il aura fallu une décision de la Haute Cour de justice britannique, mardi, pour l'autoriser. En effet, la maman de Neon s'est obstinée à refuser l'opération. Au début du mois, après une dispute avec son mari, dont elle vit séparée, Sally Roberts s'était même enfuie avec son fils. Elle avait dit vouloir ainsi éviter que l'enfant subisse une nouvelle radiothérapie, un traitement dont elle redoute les effets secondaires. La disparition de l'enfant, en danger de mort, avait mobilisé tout le Royaume-Uni.

«Montrez-moi des preuves»

Mère et fils avaient finalement été retrouvés sains et saufs, quelques jours plus tard. Mais Sally n'est pas revenue à la raison. Elle a réclamé que d'autres spécialistes donnent leur avis. «J'ai demandé sans cesse aux docteurs: Montrez-moi des preuves que Neon a besoin de ce traitement! Et la seule chose qu'ils m'ont fournie, c'est une étude datant des années 1940», a-t-elle expliqué aux médias.

«Nous n'avons pas le luxe de prendre notre temps. Dans les conditions actuelles, l'opération chirurgicale doit être pratiquée dès que possible», a estimé le juge de la Haute Cour. A l'issue du verdict, mardi soir, une table d'opération était déjà prête à accueillir le jeune garçon.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!