Actualisé 24.07.2009 à 06:14

Transport intracellulaire

Son fonctionnement mieux compris grâce à des chercheurs zurichois

Les composants des cellules telles que les organelles sont acheminés à bon port grâce à un réseau de filaments.

Des chercheurs de l'Institut Paul Scherrer (PSI) ont découvert comment les extrémités de ces filaments reconnaissent leur cargaison et s'y accolent.

L'équipe dirigée par Michel Steinmetz s'est penchée sur des protéines spéciales qui fonctionnent comme des crochets, a indiqué le PSI. Alors que l'une de leurs extrémités se colle au filament, l'autre maintient la partie de la cellule qui doit être transportée.

Les scientifiques ont découvert dans ces protéines, par ailleurs relativement hétérogènes, une petite partie commune, selon un article de la revue «Cell». Ce composant, qui leur permet de s'accrocher aux extrémités des filaments, constitue un ticket pour leur voyage à travers la cellule.

Selon l'équipe de chercheurs, composée de Néerlandais ainsi que de membres de l'Ecole polytechnique fédérale et de l'Université de Zurich, cette découverte pourrait ouvrir la voie à la production d'un nouveau type de médicaments. L'amarrage aux filaments présents dans les cellules cancéreuses pourrait par exemple être bloqué et la croissance des tumeurs endiguée.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!