Etats-Unis: Son mari néglige leur fille, elle tue leurs trois garçons
Publié

Etats-UnisSon mari néglige leur fille, elle tue leurs trois garçons

En l'espace de 16 mois, une jeune femme de 23 ans a assassiné ses trois fils parce qu'elle voulait que son époux s'occupe plus de leur fille. Elle est passée aux aveux mardi.

par
joc
Brittany Pilkington avait réussi à faire passer les deux premiers meurtres de ses enfants pour des accidents. Le troisième aura été de trop.

Brittany Pilkington avait réussi à faire passer les deux premiers meurtres de ses enfants pour des accidents. Le troisième aura été de trop.

Brittany Pilkington, 23 ans, a été arrêtée mardi à Bellefontaine (Ohio) pour une raison particulièrement sordide: la mère de famille a tué ses trois garçons en l'espace de 16 mois, relate le «New York Daily News». L'horreur a commencé en avril 2014, quand la jeune femme a calmement appelé les urgences pour annoncer que son fils Gavin, 4 ans, avait cessé de respirer. Trois mois plus tard, Brittany Pilkington a passé un coup de fil similaire, cette fois pour avertir les autorités que Niall, 3 mois, ne répondait plus.

Mardi, la mère de famille a une nouvelle fois pris son téléphone parce que Noah, 3 mois, était inconscient. Interrogée par la police après ce nouveau décès, la jeune femme est passée aux aveux: elle a expliqué avoir tué ses trois garçons en les étouffant avec des oreillers. Pilkington a ajouté qu'elle était passée à l'acte pour que son mari s'occupe davantage de leur fille, qu'il laissait de côté, selon elle.

«Elle pensait protéger sa fille»

«Elle pensait protéger sa fille de ne pas être autant aimée par son papa que ses frères l'étaient», a déclaré William Goslee, procureur du comté de Logan. Hailey, âgée de 3 ans, a été placée dans un foyer. Selon les enquêteurs, Joseph Pilkington, 43 ans, n'est pas impliqué dans cette série de drames. A trois reprises, son cauchemar s'est répété: en rentrant du travail, il trouvait l'un de ses enfants inanimé. Pendant qu'il essayait désespérément de les réanimer, sa femme appelait nonchalamment les urgences. «Notre fils ne respire pas, il est devenu tout blanc», expliquait-elle calmement.

Avant le troisième meurtre, Noah et Hailey venaient d'être rendus à leurs parents, les enquêteurs ayant conclu que les décès de Gavin et Niall n'étaient pas suspects. Brittany Pilkington avait assuré à la police que ses enfants avaient été victimes d'une malformation génétique. Mais le troisième décès aura été celui de trop.

Elle souriait à l'enterrement de son fils aîné

Un voisin a raconté que lors de la mort de Gavin, en avril 2014, son père était effondré. «Il pleurait, les larmes coulaient sur son visage, et elle était juste froide. Elle avait le regard dans le vide, comme si rien ne s'était passé», a raconté James Breaston. Brittany Pilkington a été inculpée et emprisonnée mardi. Son mari, de 20 ans son aîné, a quatre enfants de mariages précédents. Son frère Jim a confié qu'il avait trouvé étrange que Brittany sourie à l'enterrement de Gavin, son propre fils.

Ton opinion