États-Unis - Son petit sourire devant une maison en feu lui rapporte un pactole
Publié

États-UnisSon petit sourire devant une maison en feu lui rapporte un pactole

Star d’un mème célèbre, celle que l’on surnomme «Disaster Girl» a su profiter de cette notoriété sur les réseaux sociaux pour toucher une coquette somme.

Cette photo a été prise par le père de Zoe en janvier 2005.

Cette photo a été prise par le père de Zoe en janvier 2005.

Know Your Meme

Au classement des mèmes les plus populaires sur les réseaux sociaux, celui de «Disaster Girl» occupe certainement le haut du tableau. L’image montre une fillette de 4 ans en train d’esquisser un petit sourire presque machiavélique devant une maison en flammes dans son quartier. Cette photo, que les internautes adorent utiliser pour illustrer une situation chaotique, n’a rien d’une mise en scène. La photo a été réalisée en 2005 en Caroline du Nord, par le papa de Zoe Roth. Le rictus de l’enfant donne l’impression qu’elle a elle-même provoqué le drame.

Aujourd’hui âgée de 21 ans, Zoe est une jeune femme ayant de la suite dans les idées, raconte «The News & Observer». Après avoir reçu un e-mail qui l’encourageait à le faire, l’étudiante a décidé de mettre son image aux enchères en tant que «NFT», abréviation de «non-fungible token» ou «jeton non fongible» en français. Les «NFT» permettent d’associer un certificat d’authenticité à tout objet virtuel. Ils sont uniques et ne peuvent être remplacés par autre chose. La plupart sont stockés sur la blockchain Ethereum, un registre numérique pour les cryptomonnaies.

Cette vente aux enchères a permis à Zoe de récolter la coquette somme de 458’000 dollars (418’000 francs). Désormais, l’étudiante détient les droits d’auteur de cette image et, à chaque fois que quelqu’un l’achètera, elle touchera 10% de la vente. La jeune femme prend ainsi le contrôle de ce mème viral, seize ans après son apparition en ligne. Zoe compte partager son argent avec sa famille et faire don du reste à des associations caritatives. «Personne étant devenu un mème n’avait essayé de faire ça. Est-ce la chance? Est-ce le destin? Je n’en ai aucune idée», a confié Zoe.

(joc)

Ton opinion