Dans un aéroport britannique: Son T-shirt «La liberté ou la mort» fait peur
Actualisé

Dans un aéroport britanniqueSon T-shirt «La liberté ou la mort» fait peur

Un aéroport londonien a présenté ses excuses à un passager contraint de dissimuler son T-shirt pour cacher le message inscrit dessus.

Lloyd Berks et son célèbre T-shit. (Photo: dr)

Lloyd Berks et son célèbre T-shit. (Photo: dr)

Le message «la liberté ou la mort» était considéré comme menaçant par le personnel de sécurité.

Lloyd Berks avait été intercepté par les services de sécurité de l'aéroport de Gatwick alors qu'il partait en famille pour des vacances au ski en Autriche, ont rapporté plusieurs médias.

«Lorsque j'ai franchi le portique du détecteur de métaux, d'abord ils m'ont dit de retirer mes chaussures puis ils ont pris mon portefeuille. Ensuite l'officier qui s'occupait de moi m'a demandé de mettre mon T-shirt à l'envers», a-t-il raconté, cité dans le quotidien Daily Telegraph.

«Il a dit: 'Certaines compagnies aériennes s'inquiètent (en voyant) des T-shirts comme celui que vous avez, cela pourrait être menaçant'», a-t-il poursuivi. «Au début, j'ai pensé que c'était une blague. (Le T-shirt) est turquoise et blanc (...) et le slogan est assez petit».

Le Britannique de 38 ans, qui voyageait avec sa compagne et leurs deux enfants âgés de 6 et 4 ans, a été autorisé à dissimuler son T-shirt sous un cardigan.

Officier trop zélé

L'aéroport de Gatwick a présenté ses excuses pour cet incident, a expliqué un porte-parole, soulignant qu'il n'y avait «aucune disposition concernant le caractère approprié ou non des slogans sur les T-shirts portés par les passagers lorsqu'ils franchissent les contrôles de sécurité».

«La sécurité est notre priorité, mais nous attendons du personnel qu'il fasse preuve de sens commun et de jugement», a-t-il ajouté. «L'incident évoqué paraît inutile. Nous souhaitons nous excuser auprès de ce passager pour le dérangement et la gêne occasionnés».

L'officier a agi «avec les meilleures intentions» mais «nous pensons que c'était un peu de l'excès de zèle», a-t-il relevé. (ats)

Ton opinion