France: Son volant se décroche avant un virage
Actualisé

FranceSon volant se décroche avant un virage

Un Français s'est retrouvé dimanche dernier avec le volant de sa Toyota Yaris sur ses genoux, alors qu'il s'apprêtait à prendre un virage. Un défaut technique serait à l'origine de cette mésaventure. Mais les Yaris vendues dans notre pays seraient toutes sûres d'après Toyota Suisse.

par
atk

L'histoire aurait pu se transformer en drame. Alors qu'il conduisait sa Toyota Yaris, un automobiliste français s'est retrouvé avec le volant de la voiture sur ses genoux et cela juste avant de prendre un virage dans la banlieue parisienne! Un problème à la colonne de direction serait à l'origine de cette mésaventure, selon le site lci.fr qui révèle l'affaire.

Il ne précise par contre pas le lieu exact de l'incident. «Le volant m'est tombé sur les genoux pendant que je conduisais. J'ai eu très peur, mais heureusement, j'ai réussi à le remboîter et à prendre mon virage», a témoigné, choqué, l'automobiliste. Roulant dans un véhicule de fonction, ce dernier a préféré rester anonyme.

Contactée par lci.fr, Toyota France a affirmé qu'il n'était «pas impossible» que le volant se soit déboîté de la colonne de direction. Un défaut sur certaines voitures du modèle Yaris serait en cause. «Notamment sur les versions avec volant réglable en hauteur et en profondeur, la colonne de direction risque de sortir de sa position originale après l'application de forces excessives lors du réglage du volant», a expliqué la marque qui assure avoir pris le problème «très au sérieux».

Toyota a également indiqué qu'un courrier invitant 52 000 propriétaires de Yaris à faire vérifier leur véhicule avait été envoyé en février dernier.

Pas de problèmes pour les véhicules suisses

Contactée par 20 minutes online, Toyota Suisse confirme qu'il y avait bel et bien un problème sur la colonne de direction de certains modèles de Yaris. «Le volant pouvait descendre de un ou deux centimètres en roulant. Mais il n'y avait pas de risques pour la sécurité», nous a expliqué un porte-parole du fabriquant japonais. «Nous avons averti les propriétaires de ce modèle, il y a déjà quelques mois. Mais il ne s'agissait pas d'un rappel massif pour des raisons de sécurité. Et tous les problèmes ont été résolu avant le 25 mai dernier».

Ton opinion