Elections fédérales: Sondage: l’UDC retrouve une bonne dynamique, PLR et Vert’lib se tassent

Publié

Élections fédéralesSondage: l’UDC retrouve une bonne dynamique, PLR et Vert’lib se tassent

Selon le deuxième sondage «20 minutes/Tamedia», les préoccupations des Suisses ont changé. Ce qui se ressent sur les intentions de vote.

Yannick Weber
par
Yannick Weber
Le président du parti, Marco Chiesa, semble avoir eu fin nez en replaçant l’immigration et l’asile au coeur de la communication du parti.

Le président du parti, Marco Chiesa, semble avoir eu fin nez en replaçant l’immigration et l’asile au coeur de la communication du parti.

20min/Matthias Spicher

Parmi les thèmes qui préoccupent la population, il y a un nouvel invité parmi le top 3, par rapport au même sondage en août 2022: l’immigration (+10%), qui est parvenue à déclasser le dérèglement climatique, relégué au 5ème rang (-13%), talonné désormais par l’asile (+10%). Corollaire: les intentions de vote à l’approche des élections fédérales d’octrobre changent. C’est une des principales conclusions du 2e sondage «20 minutes/Tamedia», dont les résultats sont publiés ce lundi.

L’UDC, qui se profile sur les thèmes de l’immigration et de l’asile, en ressort gagnante. Le parti se renforcerait et attirerait désormais 27,5% du corps électoral. Ce bond (voir graphique ci-dessous) se fait, à droite, au détriment du PLR qui, certes, augmenterait toujours son score de 2019, mais qui perdrait un peu de la dynamique qui était la sienne lors du sondage de l’an dernier. 

Les écolos en recul

Le recul des questions environnementales dans les préoccupations des Suisses se fait logiquement au détriment des Verts, qui semblent poursuivre leur recul, mais aussi des Vert’libéraux. Souvent donné comme vainqueur des dernières élections dans les cantons, le parti verrait sa progression s’essouffler et son objectif d’atteindre les 10% des voix s’éloigner.

Deux partis semblent bien résister à la progression de l’UDC. Il s’agit du PS et du Centre. Le PS parviendrait même à augmenter son score par rapport aux élections de 2019. Il faut noter que la préoccupation principale de la population, ça reste les primes maladies et les coûts de la santé. Le sondage a aussi demandé aux participants quels étaient les partis les mieux outillés pour résoudre les problèmes dans ce domaine. Réponse? Le PS et le Centre.

Le Centre: reconnu mais peu enthousiasmant?

Même chose pour la deuxième des préoccupations: la retraite. Le Centre et le PS sont devant. Le Centre va sans doute se poser des questions à la lecture des résultats: le parti est souvent considéré comme le meilleur pour résoudre les problèmes. Mais cela ne se traduit pas en intention de votes, qui stagnent. Au moins, il pourra se réjouir de se dire que son inéluctable érosion se tarit.

L’UDC séduit partout

Dans le sondage, l’UDC arrive en tête dans toutes les classes d’âge. En tête à la campagne, en tête dans les agglomérations, et même ex-aeqo en tête dans les villes. Au niveau des classes sociales, elle est en tête partout, sauf chez les revenus les plus hauts, qui lui préfèrent le PLR. À l’opposé, parmi les «perdants» du sondage, les Verts peuvent se consoler: il n’y a que peu d’écart parmi ses électeurs entre les classes populaires et les classes aisées, qui sont tous entre 10 et 14% à les soutenir. Ce sont surtout les plus jeunes et les plus urbains qui votent vert.

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé(e) sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boite mail, l’essentiel des infos de la journée.

Ton opinion

191 commentaires