Actualisé 02.01.2019 à 18:04

Hôpitaux suissesSonnettes des patients en panne depuis Nouvel An

Plusieurs hôpitaux dans toute la Suisse connaissent une panne exceptionnelle depuis le 1er janvier à minuit. Les patients ne peuvent plus donner l'alerte depuis leur lit. Le système est en cours de rétablissement.

de
rmf/frb
Le dispositif permettant aux patients d'appeler le personnel soignant est partiellement hors-service depuis le 1er janvier.

Le dispositif permettant aux patients d'appeler le personnel soignant est partiellement hors-service depuis le 1er janvier.

Keystone

Une panne exceptionnelle touche plusieurs hôpitaux du canton de Vaud et de toute la Suisse depuis la nuit de Nouvel An, rapporte «La Côte». Dans tous les établissements faisant appel à un même fournisseur, les sonnettes d'alarme des patients sont devenues inactives le 1er janvier à minuit pile. Dans le canton de Vaud, le CHUV mais aussi les hôpitaux de Nyon, Rolle, Morges, l'Hôpital de l'enfance et Sylvana sont notamment concernés.

Les hôpitaux ont été forcés de mettre rapidement en place des dispositifs d'urgence pour gérer cette situation délicate, notamment en appelant des forces en renfort. Morges avait déjà subi une panne importante due à la foudre il y a quelques mois, rappelle le journal, et avait donc un «protocole de fonctionnement en mode dégradé» déjà bien huilé. Les patients les plus valides ont donc reçu des clochettes pour communiquer avec le personnel soignant.

Panne partiellement réparée

Les signaux lumineux et sonores de l'alarme des patients avaient cessé de fonctionner, mais sont de nouveau actifs, précise Catherine Cossy, porte-parole du CHUV. Par contre, les moniteurs qui centralisent ces informations au desk du personnel sont toujours en panne. Dans l'établissement lausannois, les soignants ont reçu la consigne de passer davantage dans les couloirs et de laisser les portes des chambres ouvertes. «La sécurité des patients a été garantie à tout moment», assure Catherine Cossy.

L'étendue de ce «bug de la nouvelle année» s'explique par le fait que tous les établissements passent par un fournisseur commun pour ce même service. Contactée, l'entreprise n'a pas encore répondu à nos questions.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!