Actualisé 06.05.2016 à 16:55

Grande-BretagneSortie du nouveau Blake savamment orchestrée

«The Colour in Anything» du Britannique est disponible depuis jeudi 5 mai 2016 au soir. L'artiste avait annoncé sa sortie quelques heures avant.

de
Fabien Eckert
L'artiste de 27 ans a été nommé aux Grammies et aux Brit Awards.

L'artiste de 27 ans a été nommé aux Grammies et aux Brit Awards.

photo: Kein Anbieter/DR

Les fans du producteur de musique électronique piaffaient d'impatience. Leur attente a pris fin jeudi dans la nuit avec la sortie de «The Colour in Anything», après une campagne marketing bien rodée. James Blake, comme d'autres artistes, avait d'abord préparé le terrain sur les réseaux sociaux en publiant la pochette de «The Colour in Anything». Plus surprenant en revanche, le Britannique de 27 ans a dévoilé dans une interview à la BBC que son album allait sortir quelques heures seulement après l'entretien. Peu après la diffusion de l'émission sur Radio1, la galette était donc sur les plateformes habituelles de téléchargement légal et de streaming.

Musicalement parlant, ce 3e album s'inscrit dans la veine des précédents. Sur les 17 morceaux, Blake démontre sa maîtrise du mix downtempo entre pop, dubstep et folk. Le tout est boosté par des basses profondes, une des marques de fabrique de l'artiste. Justin Vernon, Bon Iver et Frank Ocean ont notamment collaboré à la production du disque. Ocean est crédité en tant que coauteur. «Frank a été une inspiration majeure pour l'album: dans sa manière de faire, sa façon d'écrire, la force qu'il met dans ce qu'il crée», a dit James Blake à «Pitchfork».

En revanche, James, qui a bossé sur le dernier Beyoncé, n'a pas pu concrétiser un duo avec Kanye West. «Je le voulais sur le titre «Timeless». Beaucoup de choses se sont précipitées autour de lui dernièrement. Je suis resté hors de ce tourbillon», a estimé Blake. Et d'ajouter: «Au final, cette collaboration n'aurait pas été cohérente avec l'ambiance générale du disque».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!