JO en Russie: Sotchi n'éliminera pas les animaux errants
Actualisé

JO en RussieSotchi n'éliminera pas les animaux errants

Le projet d'exterminer plus de 2000 animaux errants à Sotchi, la ville hôte des JO d'hiver de 2014, a provoqué une controverse, poussant les autorités à faire machine arrière.

Des militants locaux ont organisé une manifestation pour réclamer que les animaux ne soient pas éliminés.

Des militants locaux ont organisé une manifestation pour réclamer que les animaux ne soient pas éliminés.

La municipalité de Sotchi avait mis en ligne fin mars un appel d'offres pour sélectionner une entreprise chargée d'éliminer plus de 2000 chiens et chats errants. Dans son cahier des charges, la mairie spécifiait que l'entreprise sélectionnée devait organiser des patrouilles entre cinq heures du matin et huit heures du matin. Le montant du contrat s'élevait à 1,7 million de roubles (50'000 francs).

Mais l'appel d'offres a suscité de vives critiques. Le week-end dernier, des militants locaux ont organisé une manifestation pour réclamer que les animaux ne soient pas éliminés. Les autorités envisagent maintenant de construire un refuge d'animaux, le premier de la ville, et un nouvel appel d'offres sera lancé, mais pour stériliser les animaux cette fois-ci.

Le problème des animaux errants est principalement celui des chiens, dont des meutes entières errent jusque dans des grandes villes comme Moscou. Près de 400 personnes sont mortes attaquées par des chiens entre 2000 et 2010 en Russie, selon des chiffres officiels. Plus de 13'000 personnes sont mordues chaque année, rien que dans la capitale russe. (ats)

Ton opinion