Berne: Souffler pourrait suffire pour perdre son permis
Actualisé

BerneSouffler pourrait suffire pour perdre son permis

Fini, la prise de sang: trop long et trop complexe. Désormais souffler dans le ballon pourrait suffire pour être dénoncé au juge.

par
Jean-Bernard Mani

Depuis 2004, lors d'un contrôle routier, chaque conducteur peut être soumis à un test d'alcoolémie. Plus besoin, comme par le passé, que le policier ait des présomptions que le conducteur a abusé de la dive bouteille. La chance de souffler dans le ballon est grande, même si, selon les probabilités, 70% des automobilistes ne sont jamais contrôlés.

Si l'éthylomètre indique un taux d'alcool supérieur à 0,5‰, le contrevenant est généralement conduit à l'hôpital pour une prise de sang de confirmation. Une procédure fastidieuse et qui empêche le policier de pratiquer d'autres contrôles sur le terrain.

Dans le cadre du programme Via Sicura, de l'Office fédéral des route (Ofrou), une mesure parmi la soixantaine qui seront présentées prochainement au Conseil fédéral consistera à considérer le contrôle à l'éthylomètre comme preuve suffisante pour transmettre le cas au juge, sans prise de sang. Cette mesure, une fois ancrée dans la loi, pourrait intervenir en 2010 déjà.

Dans un article d'Automobil Revue, le porte-parole de l'Ofrou, Thomas Rohrbach, ajoute: «Pour en arriver là, il est nécessaire d'acquérir de nouveaux appareils, qui sont plus précis mais qui coûtent près de 15000 fr. l'unité.»

Parmi les autres mesures proposées figurent l'interdiction de téléphoner en roulant ainsi que de nombreuses actions de prévention et d'incitation à un comportement responsable au volant.

Ton opinion