Actualisé 24.04.2013 à 16:37

Neuchâtel

Soupçon de plagiat à l'uni: enquête administrative

Le Conseil d'Etat neuchâtelois a décidé mercredi de l'ouverture d'enquêtes administratives, notamment pour soupçon de plagiat à l'Université de Neuchâtel.

Les passages douteux en question, publiés dans l'édition de mercredi du «Matin». (photo: dr)

Les passages douteux en question, publiés dans l'édition de mercredi du «Matin». (photo: dr)

Cette décision s'appuie sur les conclusions d'un rapport d'enquête préliminaire de l'Université.

Ce document est l'oeuvre d'un collège d'experts chargés par le Conseil de l'Université d'enquêter sur des accusations de dysfonctionnements, notamment de soupçons de «mobbing» et de plagiat. Dans son communiqué, le Conseil d'Etat «condamne fermement le plagiat».

Constatant cependant que «la présentation des faits exposés dans un média viole la présomption d'innocence dont est au bénéfice le professeur mis en cause», il ne donnera plus d'information complémentaire avant la publication des résultats de l'enquête.

Le Conseil de l'Université avait également jugé la semaine passée les accusations de dysfonctionnement «pour l'essentiel exagérées, voire sans fondement», après avoir pris connaissance des principales conclusions du rapport d'enquête préliminaire. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!