Mobile: Soupçons de plagiat pour l'app Rooms de Facebook
Actualisé

MobileSoupçons de plagiat pour l'app Rooms de Facebook

Le géant aurait repris un concept français récent pour lancer son nouveau service de discussion, aux ressemblances troublantes.

par
man

Lancée vendredi dernier, la nouvelle app mobile Rooms de Facebook permet de créer des discussions de groupes et d'y participer de façon anonyme. Il n'est en effet pas obligatoire de disposer d'un compte Fa­cebook pour l'utiliser. Une simple adresse e-mail ou un pseudonyme suffisent pour poster des textes, des photos ou des vidéos au sein de ses salons de discussion consacrés à différents thèmes.

Or, ce nouveau service n'est pas passé inaperçu aux yeux d'une société française, qui crie au plagiat. Cinq semaines plus tôt, précisément le 18 septembre dernier, son application mobile, aux fonctionnalités très similaires, avait déjà fait son apparition sur l'App Store. Son nom? Room...

«Nous sommes certains qu'il ne s'agit pas d'une ­coïncidence», ont expliqué ses créateurs français. «Nous ne comprenons pas comment Facebook, avec ses équipes de juristes, peut sortir une app avec quasiment le même nom et les mêmes fonctionnalités. Mais nous ne nous laisserons pas faire», avisent-ils dans un communiqué. Ses patrons ont d'ailleurs menacé le mastodonte des réseaux sociaux de poursuites.

Rooms n'est pour le moment disponible sur appareils iOS qu'aux Etats-Unis, au Royaume-Uni ainsi que dans quelques autres pays anglophones. Une version Android est bientôt prévue, tout comme pour Room...

Ton opinion