Concurrence - Soupçons d’entente sur les prix entre transporteurs valaisans
Publié

ConcurrenceSoupçons d’entente sur les prix entre transporteurs valaisans

La Commission de la concurrence (Comco) a ouvert une enquête sur de possibles ententes dans le domaine du transport de marchandises et de déchets en Valais.

Des transporteurs auraient ainsi coordonné leurs offres dans le cadre d’une procédure d’appel d’offres pour le ramassage des déchets ménagers.

Des transporteurs auraient ainsi coordonné leurs offres dans le cadre d’une procédure d’appel d’offres pour le ramassage des déchets ménagers.

AFP

La Commission de la concurrence (Comco) «dispose d’indices selon lesquels des transporteurs de marchandises et de déchets actifs dans le canton du Valais auraient formé un cartel de soumission», indique la Comco, dans un communiqué, vendredi . Dans le cadre d’une procédure d’appel d’offres pour le ramassage des déchets ménagers, des transporteurs auraient ainsi coordonné leurs offres. Des perquisitions ont été menées et le gendarme de la concurrence examinera s’il existe effectivement des restrictions illicites à la concurrence.

Cartels de soumission: késako?

Lorsque des entreprises coordonnent leurs offres à l’occasion d’appels d’offres publics ou privés, elles forment un accord de soumission. Dans un tel cas, les soumissionnaires désignent en règle générale l’entreprise qui est censée remporter l’appel d’offres et se concertent notamment sur les montants des offres à déposer. La Comco a déjà mené de nombreuses enquêtes contre des cartels de soumission, notamment dans le domaine de la construction, et continue à lutter contre ces ententes néfastes pour l’économie.

(gma)

Ton opinion