Suisse: Souriez: la police peut vous filmer!

Publié

SuisseSouriez: la police peut vous filmer!

Les CFF veulent équiper la police du rail de caméras vidéo, tandis que des polices cantonales et municipales y songent. L’aspect de la protection des données reste ouvert.

En 2017, un badge signalait la présence d’une «bodycam». 

En 2017, un badge signalait la présence d’une «bodycam». 

Keystone

En 2017, à Zurich, les agents de la police des transports avaient testé des caméras fixées sur leur gilet. Ces dispositifs se sont révélés particulièrement efficaces pour protéger le personnel et préserver les preuves. Les CFF prévoient dès lors d’équiper les agents de la police des transports de caméras de surveillance, indique la «NZZ am Sonntag». Cela n’interviendra qu’une fois que les enquêtes sur la protection des données seront terminées.

Ces petites caméras ne sont pas sans susciter la controverse. Dans le passé, la Fédération suisse des fonctionnaires de police, par exemple, s’est montrée critique. Il n’a pas été prouvé que les caméras de ­surveillance embarquées entraînent réellement une diminution de la violence contre les policiers, avait-elle soutenu.

En test dans le canton de Vaud

Outre la police des transports des CFF, la police de la ville de Zurich et la police vaudoise envisagent également d’utiliser à l’avenir ces appareils. La police cantonale vaudoise et la municipale de Lausanne ont commencé l’an passé une expérience accompagnée scientifiquement avec des caméras corporelles, qui a depuis été étendue. Les données évaluées seront utilisées pour décider de la suite des opérations une fois la phase de test terminée, confirme la porte-parole de la police vaudoise, Olivia Cutruzzolà.

Pour l’heure, seul le canton des Grisons a une base juridique pour recourir à ce genre de caméras, mais il n’en utilise pas encore sur le terrain. 

(jbm)

Ton opinion

212 commentaires