Küsnacht (ZH): Sous kéta, il aurait tué son ami à coups de chandelier
Actualisé

Küsnacht (ZH)Sous kéta, il aurait tué son ami à coups de chandelier

Le corps sans vie d'un jeune homme de 23 ans a été retrouvé fin 2014 dans une villa de la côte dorée zurichoise. Son ami comparaîtra l'an prochain devant la justice.

par
hoh/rom/ofu
1 / 5
La police zurichoise a fait une macabre découverte, le 30 décembre 2014 dans cette villa de Küsnacht (ZH).

La police zurichoise a fait une macabre découverte, le 30 décembre 2014 dans cette villa de Küsnacht (ZH).

20M
Les agents ont découvert le corps sans vie d'un jeune homme de 23 ans, couché dans une marre de sang.

Les agents ont découvert le corps sans vie d'un jeune homme de 23 ans, couché dans une marre de sang.

20M
C'est le fils des propriétaires du lieu qui a alerté les forces de l'ordre. Il se trouve en détention provisoire depuis.

C'est le fils des propriétaires du lieu qui a alerté les forces de l'ordre. Il se trouve en détention provisoire depuis.

Newspictures

Une scène effroyable s'était présentée aux forces de l'ordre zurichoises, le matin du 30 décembre 2014 dans une maison située à Küsnacht. Alertés vers 7h00 par B.V., le fils des propriétaires du lieu, un couple de marchands d'art, les agents étaient tombés sur le cadavre d'un binational suisse et britannique de 23 ans, allongé par terre dans une mare de sang.

Plus d'un an et demi après les faits, le Ministère public a officiellement porté plainte à l'encontre de B.V. C'est le Tribunal de district de Meilen qui sera chargé de l'affaire. Contactée par «20 Minuten», la justice zurichoise n'a pas voulu donner de précisions. Le procureur a en effet demandé à toutes les personnes impliquées de ne rien divulguer jusqu'au procès. Cette mesure peut notamment être prise si un intérêt privé prédomine.

Alcool, cocaïne et kétamine

Contacté, le tribunal de district ne souhaite pas non plus s'exprimer. Il s'est contenté de dire que le procès aura probablement lieu l'année prochaine. Le prévenu sera poursuivi pour meurtre, meurtre avec préméditation ou homicide involontaire.

Tout ce que l'on sait pour le moment c'est que les deux jeunes hommes avaient fait la fête ensemble le fameux soir en question. En fin de soirée, ils s'étaient rendus dans la villa de l'accusé. Les parents de ce dernier étaient absents. Pour des raisons encore inconnues, les amis auraient commencé à se disputer. B.V. l'aurait alors frappé avec un chandelier avant d'aller se coucher comme si rien ne s'était passé.

Selon un article publié l'an dernier par la «Weltwoche», B.V. n'avait pas seulement bu de l'alcool, mais avait également consommé de la cocaïne et de la kétamine, un anesthésiant aux effets psychotropes. «Ce sont des substances qui ont un effet très spécifique sur le système nerveux», explique Lars Stark, du centre Arud, spécialisé dans l'addictologie. Le médecin précise que ces drogues ont un effet différent sur chaque personne et que le mélange ne fait qu'augmenter le risque d'avoir un comportement imprévisible.

Ton opinion