Football: Soutenir le Club América jusqu’à la mort, c’est possible
Publié

FootballSoutenir le Club América jusqu’à la mort, c’est possible

Une entreprise de pompes funèbres commercialise un cercueil aux couleurs du mythique club mexicain.

par
Sport-Center
Le cercueil, entièrement peint aux couleurs du club mexicain, met à l’honneur son logo.

Le cercueil, entièrement peint aux couleurs du club mexicain, met à l’honneur son logo.

DR

Il ne faut surtout pas prendre à la légère l’amour que porte un supporter à son club de cœur. Le funérarium Ramirez l’a bien compris.

Cette entreprise de pompes funèbres, basée à Poza Rica (dans l’est du Mexique), a confectionné un produit qui contentera les plus grands fans du Clúb América: un cercueil aux couleurs de leur équipe favorite.

«Parce que rien n’est impossible! Quoi que demande le client. Nous travaillons jour après jour pour offrir à votre être cher sa dernière volonté avec amour. Sans offenser les tiers et avec respect, nous partageons le cercueil de l’América uniquement dans le funérarium Ramirez», écrit l’entreprise sur sa page Facebook.

Le tout accompagné des images de l’objet. Le logo du club mexicain, l’un des plus mythiques d’Amérique du Sud, figure en grand sur le devant et à l’intérieur du cercueil. Celui-ci est entièrement peint en bleu et jaune, les couleurs traditionnelles de l’América.

Malheureusement, cette invention n’est pas fortuite. Avec près de 670’000 cas déclarés de Covid-19 et plus de 70’000 décès, le Mexique est l’un des pays les plus durement touchés par la pandémie. Le funérarium Ramirez aurait sûrement préféré imaginer ce cercueil dans un autre contexte.

Ton opinion

24 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

CroqueMort-Fiction

21.09.2020, 04:33

Le croque-mort croit peu au chagrin. Moins encore au deuil. Mais il flatte l’un et l’autre. Il se méfie des regrets, mais il les courtise. Un peu d’égard double sa gratification. Il a tant de complaisance dans l’âme que pour peu il verserait des larmes. Pour dix sous de plus il aurait de la douleur. Il faut voir comme il tire la sonnette avec modestie, comme il parle à demi voix, comme il fait mine de supposer une grande désolation, comme il traverse les lieux avec mystère. C’est à peine si l’on entend ses pas. Comme il s’efforce de dissimuler sous le petit pan de son habit l’énorme bière qu’il apporte. Puis, lorsqu’il a glissé mollement le trépassé dans le fourreau, il tire de sa poche un marteau et des clous, afin d'en fixer doucement le couvercle, sans qu’un seul coup ne résonne et aille retentir dans le cœur des parents dont l'âme est en train de saigner dans une pièce voisine. RIP

Ecocologie

21.09.2020, 00:52

Pendant ce temps les verts pseudo parti écolo créent de la pollution en appliquant de la peinture polluante sur du goudron et en créant d’énormes bouches artificiels sans oublier de renverser des piétons comme ce week-end dans le Jura, au lieu de sauver la planète en replantant des milliers d arbres , cette équipe la soit disant veut sauver notre planète c’est pas gagné

Damien

21.09.2020, 00:26

Entre celle qui twerk sur un cercueil et cette histoire, ces gens sont vraiment ignobles.