Actualisé 05.03.2017 à 16:49

Genève

Soutenir les femmes dans les hautes écoles

Un nouveau programme pour l'égalité des chances a été lancé vendredi à Genève. Au total, 27 hautes écoles ont développé des plans d'action.

«Il y a des progrès, mais le chemin vers la parité est encore long», a relevé vendredi le recteur de l'Université de Genève (Unige). Une conférence était organisée avec 27 universités, écoles polytechniques, HES et HEP de Suisse. Chacune a développé des plans d'action dans le cadre d'un nouveau programme fédéral: «Egalité des chances et développement des hautes écoles.»

Pour soutenir les carrières féminines, l'Unige veut davantage prendre en compte la parentalité et les carrières duales, se concentrer sur la formation des cadres et sur une mise en valeur particulière des chercheuses. Actuellement, environ 80% de ses professeurs sont des hommes.

A Neuchâtel, l'accent sera mis sur l'invitation de professeures et l'organisation de réseautage pour développer la relève féminine. Les questions liées au genre seront insérées lors de l'évaluation des cours et des programmes d'étude. L'Université de Lausanne veut quant à elle recruter au moins 40% de professeures en sensibilisant les commissions de recrutement à la non-discrimination. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!