Soutien de Chirac à Sarkozy
Actualisé

Soutien de Chirac à Sarkozy

«Ce n'est pas une filiation, c'est une relève» entre Jacques Chirac à Nicolas Sarkozy, a estimé jeudi l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, «heureux» de voir «la fonction présidentielle» entrer dans la campagne.

«C'est un soutien engagé sur la forme et sur le fond», a-t-il assuré sur RTL. «Sur la forme, une intervention télévisée spécifique (...) c'est important pour le président, et ces deux mots 'mon vote et mon soutien': un président de la République depuis l'Elysée ne pouvait pas en dire plus».

Au lendemain du soutien officiel de Jacques Chirac au candidat de l'UMP, Jean-Pierre Raffarin a souligné que le président «est en fonction, il n'est pas là pour se comporter en militant».

«Nous assistons à un relais générationnel, il y a des continuités et des ruptures» mais «ce n'est pas une filiation, c'est une relève», a ajouté le sénateur de la Vienne.

«La campagne électorale est un combat, la présidence est un rassemblement (...) il y a l'entrée de la fonction présidentielle en campagne et je suis très heureux» car «j'avais le sentiment qu'on était dans une campagne pour Matignon», a analysé l'ancien Premier ministre.

«Nicolas Sarkozy, lui, a haussé» le niveau de la campagne «mais la concurrence tire un peu tout cela plutôt vers le gouverner que le présider», a observé Jean-Pierre Raffarin.

(ap)

Ton opinion