Tweet incompréhensible de Trump: Spicer a tenté d'expliquer «covfefe» et c'était gênant

Publié

Tweet incompréhensible de TrumpSpicer a tenté d'expliquer «covfefe» et c'était gênant

Devant la presse, le porte-parole du gouvernement a laissé entendre que le tweet surréaliste de Donald Trump était en fait complètement voulu. Les journalistes ont beaucoup ri.

par
joc

«Covfefe»: ce mot aussi inconnu qu'incompréhensible a fait le tour de la planète en un temps record. Il sort tout droit d'un tweet surréaliste publié mardi soir par Donald Trump, publication qui a finalement été effacée six longues heures après son apparition. En attendant, les internautes ont largement eu le temps de s'esclaffer et d'inventer toutes sortes de significations à ce fameux «covfefe». L'explication la plus probable est que le président des Etats-Unis, qui semblait parti pour écrire une nouveau tweet rageur à l'adresse des médias, a voulu écrire «coverage» (couverture).

Les médias américains ont voulu en avoir le coeur net et c'est Sean Spicer, porte-parole du gouvernement, qui s'y est collé mercredi, raconte «Vanity Fair». Lors de la conférence de presse quotidienne à la Maison-Blanche, un journaliste a voulu savoir si le tweet incohérent de Donald Trump devait être une source d'inquiétude pour le peuple américain. Sean Spicer, dont le second degré et l'humour ne semblent pas être sa tasse de thé, a répondu de manière très sérieuse: «Non».

Le journaliste est cependant revenu à la charge, cherchant à savoir comment et pourquoi cette publication a pu rester aussi longtemps en ligne. Là, le porte-parole de la Maison-Blanche a opté pour une stratégie surprenante, assurant que le tweet du président n'avait rien d'une boulette. Selon Sean Spicer, Trump savait exactement ce qu'il faisait en rédigeant son message. «Le président et un petit groupe de gens savent exactement ce qu'il a voulu dire», a osé Spicer, déclenchant un fou-rire général chez les journalistes.

Ton opinion