Cyclisme: Spilak gagne aux Diablerets devant Froome
Actualisé

CyclismeSpilak gagne aux Diablerets devant Froome

La 4e étape du Tour de Romandie a été remportée par le Slovène Simon Spilak devant Chris Froome. Le Britannique, lui, a consolidé sa première place aux classement général avec 47'' d'avance sur son compagnon d'échappée.

par
Grégory Beaud
Les Diablerets
Christopher Froome conserve le maillot jaune.

Christopher Froome conserve le maillot jaune.

«Spilak aime cette météo? Il est fou.» Après 5 heures et dix minutes d'effort entre Marly et Les Diablerets, Chris Froome n'a pas oublié d'amener son humour en conférence de presse. Si Britannique soit-il, le leader de l'équipe Sky n'a pas goûté à la météo pluvieuse et froide sur les routes romandes. «Je remercie les organisateurs d'avoir annulé une montée vers le Col de la Croix, a-t-il poursuivi. C'était la bonne décision à prendre.»

Spilak? Une moto

Malgré cette ultime ascension annulée, le peloton a vécu une journée difficile sur les routes romandes. Simon Spilak et Chris Froome ont terminé avec plus d'une minute d'avance sur le groupe des poursuivants avec notamment Alejandro Valverde. Meilleur Suisse: Marcel Wyss, 7e. Steve Morabito et Johann Tschopp ont déçu en terminant à 2'22'' du vainqueur, respectivement 24 et 26e.

Après avoir parfaitement collaboré tout au long de la montée, Simon Spilak et Chris Froome n'ont pas sprinté. Le Slovaque a débouché à 200 mètres de la ligne, sans opposition du coureur de Sky. «Spilak était très fort, a admiré Chris Froome qui n'a pas offert la victoire à son rival. C'était une moto aujourd'hui. L'objectif n'était pas la victoire de l'étape mais déjà de conserver le maillot jaune.»

Seul Tony Martin

Grâce à son échappée victorieuse et malgré la victoire de Spilak, Chris Froome a réalisé une excellente opération au classement général. Il possède désormais 47 secondes d'avance sur Simon Spilak. «C'est clair, c'est lui le boss», a convenu le Slovène à la veille du contre-la-montre final à Genève.

En position plus que confortable, Chris Froome se méfie toutefois de cette ultime étape: «Ce n'est pas encore gagné, mais c'est sûr que je suis en excellente position maintenant.» A la veille de l'arrivée sur les quais de Genève, comment se sent-il? «A l'heure où je vous parle, je suis fini. Mais demain cela devrait aller. J'espère réaliser un bon temps.» Sur les 18,7 kilomètres autour de la rade de Genève, seul Tony Martin semble en mesure de priver Chris Froome d'une seconde victoire d'étape. Au général, l'Allemand concède 3'15'' au Britannique et ne représente pas une menace pour le leader de la course.

Tour de Romandie, 4e étape Marly - Les Diablerets (184,8 km):

1. Simon Spilak (Katusha/Sln) 5h10'00''

2. Christopher Froome (It) m.t.

3. Rui Costa (Por) à 1'03''

4. Alejandro Valverde (Esp) m.t.

5. Wilmo Kelderman (PB) m.t.

Le Britannique Christopher Froome conserve le maillot jaune de leader à la veille du contre-la-montre final.

35 abandons

La quatrième étape du Tour de Romandie a fait des dégâts, malgré une ascension de moins. Ils ne seront en effet que 118 à prendre le départ du contre-la-montre, dimanche à Genève. Entre Marly et les Diablerets, ils sont 35 à avoir abandonné dont le Suisse Oliver Zaugg. Quatre coureurs n'avaient pas pris le départ.

Le deuxième passage du Col de la Croix lors de la 4e étape du Tour de Romandie a été supprimé en raison des mauvaises conditions météorologiques. Les coureurs ont néanmoins franchi le col une fois, à la mi-journée.

Marcel Wyss (Suisse), 10e au classement général: «J'étais content de suivre le rythme de Froome et Spilak dans la dernière montée. J'ai lâché sur la fin, c'est triste. Si j'étais parvenu à suivre Froome, je serais actuellement 2e au général. Normalement, j'aime bien les contre-la-montre, surtout lorsqu'ils sont prévus en début de course. Là, je ne sais pas trop mais j'espère rester dans le Top 10. Pourquoi pas 7e ou 8e?»

Ton opinion