16.09.2020 à 13:26

Apple OneSpotify irrité par le nouvel abo d’Apple, qui répond

La plateforme de streaming de musique accuse la firme à la pomme d’abus de position dominante avec sa nouvelle offre groupée présentée mardi.

de
man
Lori Malm, directrice des services Apple, a présenté le nouvel abonnement durant présentation en ligne, depuis le siège Apple Park à Cupertino (Californie), aux États-Unis.

Lori Malm, directrice des services Apple, a présenté le nouvel abonnement durant présentation en ligne, depuis le siège Apple Park à Cupertino (Californie), aux États-Unis.

KEYSTONE

Le nouvel abonnement tout-en-un Apple One, présenté comme prévu par la firme de Cupertino à l’occasion de sa keynote, mardi, reste en travers de la gorge de Spotify. Par le biais d’un communiqué, le service de streaming de musique, qui s’était déjà plaint de la commission de 30% prélevée par Apple sur ses abonnements, accuse une nouvelle fois la firme de pratiques anticoncurrentielles:

«Une fois de plus, Apple utilise sa position dominante et ses pratiques déloyales pour désavantager ses concurrents et priver les consommateurs en favorisant ses propres services. Nous demandons aux autorités de la concurrence d’agir de toute urgence pour restreindre le comportement anticoncurrentiel d’Apple qui, s’il n’est pas contrôlé, causera un préjudice irréparable à la communauté des développeurs et menacera nos libertés collectives d’écouter, d’apprendre, de créer et de nous connecter.»

Spotify

Pour rappel, le nouvel abonnement Apple One, que Spotify ne mentionne pas nommément, comprend, dans sa version de base disponible à partir de 18 fr. 50/mois, les services de streaming musical Apple Music, de jeux Apple Arcade, de streaming vidéo Apple TV+, ainsi que le service de stockage et de synchronisation en ligne iCloud (50 Go, contre 200 Go pour la version Famille). Le forfait premium, qui comprend aussi Apple News+ et le nouveau service Apple Fitness+ sera lancé au prix de 29.95 dollars en Australie, au Canada, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

La firme à la pomme dirigée par Tim Cook a rapidement réagi par le biais d’un communiqué:

«Les clients peuvent découvrir et profiter d’alternatives à chacun des services Apple. Nous présentons Apple One car il s’agit d’un excellent rapport qualité-prix pour les clients et d’un moyen simple d’accéder à la gamme complète des services d’abonnement d’Apple. Nous vous recommanderons le plan Apple One qui vous permet d’économiser le plus d’argent en fonction des abonnements que vous avez déjà. C’est parfait pour tous ceux qui aiment l’un de nos services et qui veulent obtenir plus pour moins cher, et c’est particulièrement bien pour les familles. »

Apple

La firme de Cupertino tient à rappeler aussi que «certains services inclus dans Apple One sont également disponibles sur les appareils non Apple» et qu’il est possible d’annuler les abonnements à tout moment.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
38 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

maître capelo

16.09.2020 à 15:53

Voilà la secte Apple dans tout ça splandeur

Steve Nojobs

16.09.2020 à 15:32

Voilà ce qui se passe quand une entreprise n'innove plus... elle abuse de sa position et soutire au maximum jusqu'à ce qu'elle se fasse taper sur les doigts!

Gogolus

16.09.2020 à 15:07

Franchement ces sociétés qui pestent contre Apple. Eh oh faut vous réveiller les Iphone et autres de la marque Apple ne représente que le 18% des ventes mondiale. Comment se prendre la tête avec un fournisseur qui fait la pluie et le beau temps en prenant les gens pour des gogols. C'est comme Fornite et d'autres appli ils ont qu'à virer Apple et vous verrez tous les gens changeront de phone.