Actualisé 03.03.2008 à 08:48

Sri Lanka: des combats d'artillerie font au moins 27 morts

Au moins 25 rebelles tamouls et deux soldats ont été tués dimanche dans des combats d'artillerie dans le nord du Sri Lanka où l'armée et les séparatistes s'affrontent quotidiennement.

Ce bilan a été annoncé lundi par le ministère de la défense.

D'importants accrochages ont éclaté dans les districts de Vavuniya et de Weli Oya, faisant au moins 21 tués dans les rangs des Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE), a affirmé le ministère dans son communiqué quotidien, reconnaissant la perte de deux soldats.

Dans le district septentrional de Mannar, les troupes gouvernementales ont donné l'assaut à des bunkers tenus par des insurgés, tuant quatre d'entre-eux.

Un site internet qui relaie les revendications des LTTE, Tamilnet.com, a affirmé que l'armée sri-lankaise avait subi de lourdes pertes à Mannar après six heures de combats d'artillerie. Ces 27 morts dimanche s'ajoutent aux 24 tués samedi dans la même région.

Selon le ministère de la défense, 1779 Tigres tamouls et 99 membres des forces de sécurité ont perdu la vie depuis le début de l'année. Mais les bilans fournis par les autorités et par la rébellion sont invérifiables et en général contradictoires.

En conflit depuis 1972 et plus encore depuis 1983, les Tigres tamouls, hindouistes, se battent pour l'indépendance du nord et du nord-est du Sri Lanka, un pays peuplé à 75 % de Cinghalais bouddhistes. Entre 60 000 et 70 000 personnes ont été tuées en trois décennies.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!