Actualisé

Mondiaux de skiSt-Moritz n'échappe pas à une sécurité renforcée

Comme pour d'autres événements d'envergure, la menace terroriste entraîne des mesures supplémentaires qui auront un coût.

La sécurité des Championnats du monde de St-Moritz devrait coûter plus cher que prévu.

La sécurité des Championnats du monde de St-Moritz devrait coûter plus cher que prévu.

Keystone

Assurer la sécurité du public et des sportifs aux Championnats du monde de ski alpin à St-Moritz (GR) devrait coûter plus cher que prévu.

«Nous nous attendons à un dépassement de 25% du budget d'origine en matière de sécurité», confie Thomas Rechberger, directeur financier des Championnats du monde qui se déroulent depuis lundi jusqu'au 19 février. Sur 14 jours, les coûts sont estimés entre 650'000 et un million de francs, soit moins de 2% du budget total de la manifestation.

Beaucoup moins cher que le WEF

La sécurité des Championnats du monde de St-Moritz est toutefois loin de coûter autant que celle du WEF de Davos (9 millions de francs). Et sa visibilité sera nettement moindre. «La police grisonne veut devenir championne du monde de la présence discrète mais efficace», explique son porte-parole Roman Rüegg, sans vouloir entrer dans les détails.

Contrairement au WEF, il n'y a toutefois pas besoin de multiplier les périmètres de sécurité à St-Moritz, ni de suivre à la trace un nombre aussi élevé de personnalités protégées par le droit international, ajoute tout de même Roman Rüegg.

Renforts des autres cantons

Le dépassement du budget de la sécurité est surtout dû aux renforts apportés par les autres polices cantonales de Suisse orientale. Ce coup de main est rendu nécessaire en raison du roulement difficile du personnel de la police grisonne, lourdement sollicité en l'espace d'un mois en raison du WEF et des Championnats du monde de ski.

La police grisonne met, en revanche, son personnel à disposition gratuite de l'événement sportif en Haute-Engadine. Le gouvernement cantonal renonce à faire passer les organisateurs à la caisse dans ce domaine en raison du poids touristique et sportif des Championnats du monde. L'infrastructure, les notes de frais et les primes salariales de la police seront toutefois facturées. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!