Actualisé

Hockey - Coupe SpenglerSt-Pétersbourg déroule face à Prague

Tombeur de Genève-Servette en ouverture de la Coupe Spengler, le SKA Saint-Pétersbourg a gagné contre les Tchèques 4 buts à un et se qualifie directement pour les demi-finales.

Le gardien russe Jakob Stepanek et son coéquipier Tony Martensson (en bleu) ont maitrisé les offensives tchèques.

Le gardien russe Jakob Stepanek et son coéquipier Tony Martensson (en bleu) ont maitrisé les offensives tchèques.

Le SKA St-Pétersbourg disputera les demi-finales de la Coupe Spengler à Davos. Les Russes se sont qualifiés directement grâce à leur deuxième succès contre Sparta Prague (4-1).

Après avoir battu Genève-Servette dimanche, St-Pétersbourg n'a jamais tremblé contre les Tchèques. Même si sur un contre très rapide, ces derniers ont ouvert la marque par Kafka (14e). Les Russes retournaient le score en 35'' d'abord par le Suédois Martensson après un renvoi de Bäumle. Le temps d'engager, les coéquipiers de Yashin écopaient d'une pénalité mais doublaient toutefois la mise après un exploit personnel de Rybin en infériorité numérique (18e).

Par la suite, les Russes se sont contentés de contrôler le jeu surtout qu'ils ont accumulé pas moins de dix pénalités. Ils ont tranquillement «tué» ces périodes difficiles grâce aussi au gardien... tchèque qui monte, Jakub Stepanek (24 ans). L'ancien portier de Vikovice est arrivé cet été dans la ville proche de la frontière finlandaise. Il faisait partie de la sélection tchèque qui a disputé le championnat du monde à Kloten en 2009. Il s'est montré intraitable face aux attaquants tchèques, qui à l'image de ceux de Genève-Servette, traversent un moment de doute. Le Sparta de Prague n'est pas pour rien qu'à une 11e place dans le championnat de République tchèque.

Grâce à ce deuxième succès, le SKA St-Pétersbourg est directement qualifié pour la demi-finale de jeudi où il affrontera le vainqueur du quart de finale entre Genève-Servette et le Spartak Moscou. Un choix étonnant des organisateurs qui auraient dû, pour respecter la balance sportive, faire jouer le 2e de la poule Torriani, s'il se qualifie, en demi-finales contre le vainqueur de la poule Cattini. Mais sans doute était-il préférable pour les finances du tournoi de s'assurer que Davos dispute tous ses matches le soir...

Fiche technique

Vaillant Arena. 6148 spectateurs. Arbitres: Kurmann/Reiber, Küng/Müller. Buts: 14e Kafka (Bartanus) 0-1. 18e (17'06'') Martensson (Yashin) 1-1. 18e (17'41'') Rybin (à 4 contre 5!) 2-1. 31e Klimenko (Semenov) 3-1. 54e Weinhandl (Yashin, Sushinsky/à 5 contre 3) 4-1.

Pénalités: 10 x 2' contre St-Pétersbourg; 5 x 2' contre Sparta Prague.

SKA St-Pétersbourg: Stepanek; Fransson, Vorobiev; Grebeshkov, Denisov; Gusev, Vishnevsky; Semenov, Petrov; Sushinsky, Martensson, Yashin; Weinhandl, Kryukov, But; Afinogenov, Brylin, Rybin; Artyukhin, Kucheryavenko, Klimenko.

Sparta Prague: Bäumle; Vykoukal, Gulasi; Du Bois, Philipp; Macholda, Hanzlik; Husak; Ton, Kratena, Hromas; Treille, Bros, Lunak; Smolenak, Peter, Kurka; Bartanus, Karpov, Kafka; Pribyl.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!