La chronique : Stacey King: «Je voulais surprendre les coachs»
Actualisé

La chronique Stacey King: «Je voulais surprendre les coachs»

La Genevoise, candidate à «The Voice», livre ses impressions après son audition à l'aveugle dans l'émission diffusée samedi soir.

par
mja

La prestation de la chanteuse de samedi soir.

«Chanter «Skyfall» d'Adele était stratégique: je voulais surprendre les coaches. Ils s'attendent à être surpris, ils auraient donc été frustrés si j'avais chanté du Tina Turner, un registre sur lequel on m'attend en tant que chanteuse de soul. Je crois d'ailleurs que c'est ça qui a créé un coup de cœur chez Florent Pagny, qui a buzzé le premier et que j'ai donc choisi.»

«Certes, j'ai été un peu déçue que Jenifer soit la seule à ne pas s'être retournée, mais finalement, je ne regrette pas. L'audition passée et le stress évacué, j'ai pu aller fêter ça autour d'un verre avec mes amis venus me soutenir. Une soirée appréciable après toute la tension accumulée. Se retrouver sur le plateau dans un silence absolu, avec le public qui nous regarde et les sièges des coachs retournés, c'est vraiment affreux.»

«Une partie du stress s'est évaporée dès lors que Florent Pagny s'est retourné. Mais il fallait que je reste concentrée, digne et que je finisse ma performance. Ces deux minutes ont sans doute été les plus longues de ma vie. On ne réalise pas ce qu'il se passe, on est dans une sorte de flou total. C'est pour ça que c'était intéressant de pouvoir regarder moi-même l'émission samedi devant ma télé. J'ai pu voir les réactions des coachs et revivre ce moment.»

La chronique de Stacey King

Après chaque passage sur TF1, la chanteuse genevoise nous livrera ses impressions à découvrir sur cette page. Prochain rendez-vous: après les Battles. Viendront ensuite les émissions en direct.

Ton opinion