Stade de la Maladière: la faute à la chaleur
Actualisé

Stade de la Maladière: la faute à la chaleur

C'est un défaut de fixation sur un joint de dilatation qui a entraîné le détachement de la plaque de métal tombée du toit.

L'entreprise responsable a vérifié lundi l'ensemble des plaques formant la bordure du toit.

Le système de visserie utilisé n'a pas résisté aux tensions exercées par la chaleur sur le joint de dilatation. «Nous avons exigé le contrôle de l'arrimage des plaques partout où celles-ci sont en contact avec de tels joints», a indiqué lundi à l'ATS Didier Gretillat, ingénieur communal adjoint.

Selon lui, les experts qui ont examiné la bordure du toit n'ont pas détecté d'autres anomalies. Le comportement d'un autre joint de dilatation, situé sur le côté sud du stade, a été contrôlé de manière particulièrement attentive. «On en saura plus dans le courant de la semaine», a ajouté l'ingénieur communal adjoint.

En milieu d'après-midi dimanche, une pièce métallique s'est détachée du toit du stade et s'est écrasée sur le trottoir. L'élément tombé mesurait environ «1,2 m de long sur 10 à 15 cm de large», a expliqué le sergent-major Hobi, de la police de la Ville de Neuchâtel. Il pesait 15 kg. Heureusement, personne ne passait par là et un grave accident a pu être évité. « Il n'y a pas eu de blessé», selon le sergent-major Hobi. La police municipale, aidée de la police cantonale et des pompiers, a fermé le trottoir et sécurisé le périmètre.

Intégré au complexe, le nouveau stade de la Maladière a tout pour plaire: douze mille places assises, des sièges aux couleurs de Neuchâtel Xamax, un gazon synthétique homologué par la FIFA. Son terrain placé à 6 m du niveau de la route lui donne un caractère unique en Suisse. Le complexe avait été inauguré en grande pompe le week-end des 23 et 24 juin, avec en tête d'affiche Patrick Bruel et la dernière promotion de la «Star Academy». Le lancement tombait à pic. A un mois d'intervalle, il coïncidait avec le retour en Super League du club de foot local.

Myriam Amara et ATS

Ton opinion