Tennis: Stan et Federer connaissent leur tirage
Actualisé

TennisStan et Federer connaissent leur tirage

Stan Wawrinka (no 3) et Roger Federer (no 4) affronteront respectivement Guillermo Garcia-Lopez (ATP 39) et Lukas Lacko (ATP 88) au 1er tour à Roland-Garros.

Roger Federer félicite Stanislas Wawrinka après leur finale disputée à Monte Carlo le 20 avril dernier. Wawrinka s'était imposé 4-6, 7-6, 6-2. A Roland-Garros, la seule possibilité de voir un match entre les deux compères serait une finale.

Roger Federer félicite Stanislas Wawrinka après leur finale disputée à Monte Carlo le 20 avril dernier. Wawrinka s'était imposé 4-6, 7-6, 6-2. A Roland-Garros, la seule possibilité de voir un match entre les deux compères serait une finale.

La tâche du Vaudois, qui figure dans la moitié de tableau de Rafael Nadal (no 1), s'annonce plus délicate que celle du Bâlois, appelé à défier Novak Djokovic (no 2) en demi-finale. Stan Wawrinka devra d'ailleurs serrer sa garde d'entrée face à Guillermo Garcia-Lopez.

Le champion d'Australie mène certes 4-2 dans son face-à-face avec l'Espagnol de 30 ans, qu'il a battu lors de leurs deux plus récents duels. Mais Guillermo Garcia-Lopez reste sur deux succès sur terre battue, en trois affrontements sur cette surface. Il tient par ailleurs la forme: titré à Casablanca en avril, il avait enchaîné avec un quart de finale à Monte-Carlo où il avait frisé l'exploit face à Novak Djokovic (4-6 6-3 6-1).

Plus à l'aise lorsqu'il doit composer avec un tirage difficile, Stan Wawrinka sera servi à Roland-Garros. Le Vaudois pourrait retrouver au 3e tour le gaucher espagnol Feliciano Lopez (no 26), dont le jeu de service-volée lui pose souvent des problèmes, avant un possible affrontement avec son "pote" Gaël Monfils (no 23) ou avec l'Italien Fabio Fognini (no 14). Andy Murray (no 7) pourrait ensuite le défier en quart.

Le Bâlois commencera son... 60e tournoi du Grand Chelem

Finaliste malheureux à Monte-Carlo face à Stan Wawrinka, Roger Federer aura droit à une entrée en matière plus aisée que son compatriote. Le Bâlois commencera son... 60e tournoi du Grand Chelem - le 58e consécutif - face au Slovaque Lukas Lacko (26 ans), qu'il avait écrasé 6-1 6-1 6-3 au 1er tour de l'Open d'Australie 2011 pour leur unique affrontement. Il affronterait ensuite un joueur issu des qualifications.

Dmitry Tursunov (no 31) est la première tête de série susceptible de se dresser sur la route de Roger Federer. Le vainqueur de l'édition 2009 pourrait ensuite retrouver Mikhail Youzhny (no 15) ou Ernests Gulbis (no 18) au 4e tour puis Tomas Berdych (no 6) en quart.

Rafael Nadal et Novak Djokovic pourraient également rencontrer l'une ou l'autre difficulté avant les demi-finales. L'octuple champion de Roland-Garros pourrait ainsi affronter au 2e tour le prometteur Dominic Thiem (ATP 58), puis Nicolas Almagro (no 21) en 8e de finale et David Ferrer (no 5) en quart. Le Serbe, qui est en quête d'un premier titre à Paris, pourrait retrouver Jo-Wilfried Tsonga (no 13) au 4e tour.

Trois Suissesses au programme

Les trois Suissesses admises directement dans le tableau final sont également fixées sur leur sort. Si Stefanie Vögele (WTA 70) et Romina Oprandi (WTA 121) peuvent raisonnablement espérer s'imposer face à Anna-Lena Friedsam (All/WTA 112) et Paula Ormaechea (Arg/WTA 76), Belinda Bencic (WTA 81) devra signer d'entrée un exploit: la St-Galloise défiera au 1er tour Venus Williams (no 29).

A noter que les deux principales favorites du tournoi figurent dans le même quart de tableau. Serena Williams (no 1) - qui pourrait retrouver sa soeur aînée Venus au 3e tour - est en effet appelée à affronter dès les quarts de finale sa victime de la finale 2013 Maria Sharapova (no 7).

Bacsinszky à un succès du tableau final

Timea Bacsinszky (WTA 113) n'a plus qu'un match à remporter pour figurer pour la première fois depuis 2010 dans le tableau final à Roland-Garros.

La Vaudois, qui a écrasé la Néerlandaise Arantxa Rus (WTA 145) 6-3 6-0 en 59' au 2e tour des qualifications, se mesurera à Laura Siegemund (WTA 194) au 3e et dernier tour.

En pleine forme depuis le barrage de FedCup remporté en avril au Brésil grâce à ses deux succès en simple, Timea Bacsinszky partira favorite face à la modeste allemande de 26 ans, dont le meilleur classement est une 182e place obtenue en février dernier. Elle a remporté leur unique duel, livré il y a près de huit ans en indoor à Stuttgart. La dernière apparition de la Vaudoise dans un tableau final de Grand Chelem remonte à l'US Open 2012. Sa future adversaire n'a, quant à elle, disputé aucun des quatre tournois majeurs. (si)

Ton opinion