Actualisé 10.01.2016 à 15:53

TennisStan Wawrinka conserve son titre à Chennai

Pour la 4e fois de sa carrière, le Vaudois s'est imposé en Inde. Double tenant du titre, le Vaudois l'a remporté en deux sets face au Croate Borna Coric.

Stan Wawrinka a décroché son troisième titre consécutif à Chennai.

Stan Wawrinka a décroché son troisième titre consécutif à Chennai.

photo: Keystone/AP

Stan Wawrinka a lancé sa saison 2016 de manière idéale. Le no 4 mondial a décroché son troisième titre consécutif à Chennai, le quatrième au total dans l'ancienne Madras, en dominant le Croate Borna Coric (ATP 44) 6-3 7-5 dimanche en finale. Il compte désormais 12 trophées à son palmarès, dont 8 glanés depuis le début de l'année 2014.

«Je suis heureux d'avoir à nouveau pu soulever le trophée ici, où l'on me réserve toujours un accueil fantastique. Mon objectif initial n'était pas de gagner le titre, mais d'être prêt pour mon premier match. Je voulais simplement prendre les matches les uns après les autres, car je sais qu'il n'est jamais facile d'être la tête de série no 1», expliquait-il.

«Je n'ai disputé que de bons matches depuis mon arrivée en Inde, jouant même de mieux en mieux à chaque sortie», se réjouissait le Vaudois, qui surtout travaillé sur les détails durant l'intersaison. «Je ne vais pas changer ma façon de jouer. Je cherche surtout à mieux bouger, à jouer de manière encore plus agressive, à améliorer mon coup droit et mon service», glissait-il.

Huit finales remportées consécutivement

Battu à neuf reprises dans les treize finales qu'il avait jouées entre 2005 et 2013 sur le circuit principal, Stan Wawrinka est devenu l'homme des grands rendez-vous. Il a, ainsi, remporté les huit dernières finales qu'il a disputées! Cette série avait démarré à Chennai justement, où il avait triomphé en 2014 juste avant de conquérir son premier titre du Grand Chelem à Melbourne.

Le Vaudois de 30 ans, dont le dernier échec au stade ultime de la compétition remonte au mois de juin 2013 sur le gazon de Bois-le-Duc (défaite face à Nicolas Mahut), est même quasiment injouable à Chennai où il s'était imposé une première fois en 2011. Il n'y a pas concédé le moindre set depuis le début de l'édition 2014, ce qui représente 24 manches remportées consécutivement.

Un service performant

Premier joueur de moins de 20 ans à disputer une finale sur l'ATP Tour depuis son compatriote Marin Cilic en août 2008, Borna Coric n'est pas parvenu à perturber la marche en avant de Stan Wawrinka. Le Croate de 19 ans a pourtant eu sa chance, obtenant ainsi cinq balles de break dans le septième jeu de la première manche alors qu'il était mené 4-2. Il n'est cependant pas animé de la même confiance que son adversaire du jour, et manque en outre parfois de constance à l'échange.

Comme (presque) toujours remarquable en revers, Stan Wawrinka (28 coups gagnants pour 18 fautes directes dimanche) a témoigné d'une belle efficacité. Le champion de Roland-Garros, qui a pu s'appuyer sur un service performant (15 aces), effaçait ainsi les cinq balles de break auxquelles il devait faire face en réussissant cinq coups gagnants. Il venait alors de s'emparer de la mise en jeu adverse sur sa première opportunité, en poussant Borna Coric à la faute au filet sur un passing de revers extrêmement puissant.

Borna Coric résistait plus longuement dans le deuxième set, effaçant une balle de break - la seule manquée par Stan Wawrinka au cours de cette partie - dans le troisième jeu. Mais il ne pouvait ensuite rien faire à 5-5. Particulièrement appliqué et offensif dans ce jeu, Stan Wawrinka signait le break décisif en armant un monstrueux revers gagnant le long de la ligne. Il concluait la partie sur un jeu «blanc», réussissant une subtile amortie de coup droit sur sa première balle de match avant de serrer le poing. (sda)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!