Actualisé 09.02.2017 à 13:37

Tennis«Stan Wawrinka, il est de toutes les fêtes»

Ekaterina Bychkova, ancienne joueuse russe, a sorti la sulfateuse sur le site d'Eurosport Russie. Le Vaudois en a notamment pris pour son grade.

Ekaterina Bychkova s'est bien lâchée.

Ekaterina Bychkova s'est bien lâchée.

Keystone/Paul J. Bereswill

Dix victoires dans des tournois mineurs, un meilleur classement plutôt modeste (66e mondiale en 2006), mais une langue bien pendue. Dans un texte paru sur le site d'Eurosport Russie et repris par la plateforme 7sur7.be, Ekaterina Bychkova s'est lâchée et a arrosé à peu près toute la planète tennis.

«Très porté sur les soirées»

Au milieu de ses nombreuses sorties, la Russe d'aujourd'hui 31 ans a particulièrement égratigné Stanislas Wawrinka. Qui serait semble-t-il «très porté sur les soirées»... La Moscovite pense écrire un jour un livre et elle semble en avoir gros contre le monde du tennis et le joueur de St-Barthélemy en particulier: «David Ferrer fumait au moins un paquet de cigarettes par jour. Mais certains joueurs belges, eux, fument et boivent. Quant à Stan Wawrinka, il est de toutes les fêtes. Je ne sais pas comment il fait pour jouer le lendemain.»

Ekaterina Bychkova ne s'est pas arrêtée en si bon chemin. «Il y a beaucoup d'histoires qui circulent sur ses aventures pendant le dernier tournoi de Saint-Pétersbourg. Pourtant, il était avec sa compagne Donna Vekic», a-t-elle encore balancé.

10% sont lesbiennes

Celle qui a gagné près d'un million en quelque 15 ans passés sur le circuit de la WTA a également lâché que l'homosexualité était très présente dans le tennis féminin. Elle a même sorti des noms. «Il y a beaucoup de filles qui aiment les filles dans le monde du tennis, a dénoncé Bychkova. Rennae Stubbs, Lisa Raymond, Eleni Daniilidou, Francesca Schiavone, Brintney Larson, Casey Dellacqua, qui a un enfant, ou Carla Suarez Navarro...»

Une situation a eu le don de l'agacer: «Je dirais que 10% sont lesbiennes. On les remarque dans le vestiaire, et ça m'énerve, parce qu'elles ne font que te regarder. Je me fiche de qui couche avec qui, mais quand on est ensemble, laissez-moi tranquille! Ne me touchez pas, ne me regardez pas et ne vous mêlez pas de mes affaires!» Charité bien ordonnée devrait commencer par elle-même. (20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!