Actualisé 14.01.2008 à 21:19

Stan Wawrinka passe le premier tour sans trembler

Le Vaudois s'est imposé contre Julien Benneteau. Au 2e tour,
il affrontera un autre Farnçais, Marc Gicquel.

Le numéro 26 mondial peut légitimement espérer se hisser en 16es de finale de l'Open d'Australie. Après son succès en trois sets 6-3 6-3 6-3 hier au Melbourne Park contre Julien Benneteau, le Vaudois partira avec les faveurs du pronostic au 2e tour face à un autre Français, Marc Gicquel. Lors de leurs quatre duels, Wawrinka s'est imposé à trois reprises.

En confiance après sa finale à Doha, Wawrinka a livré une prestation solide face à Benneteau, qui s'est incliné dès le 1er tour d'une épreuve du Grand Chelem pour la 6e fois consécutive. «Le début du match a été délicat à cause du vent et du jeu d'ombre et de lumière. J'ai su mieux m'adapter que lui. Je l'ai senti plus nerveux», relevait le Vaudois, qui réussissait le seul break du set initial dans le 8e jeu et enfonçait le clou en s'adjugeant une 2e manche extrêmement décousue. Dans ce set, Benneteau parvenait à deux reprises à recoller au score après avoir concédé son engagement. Le Français craquait à 3-3, perdant six jeux consécutifs.

Avec deux sets et un break d'avance, Wawrinka pouvait voir venir. Il ne perdait que trois points sur son service dans un dernier set rondement mené. De son côté, le numéro un mondial, Roger Federer, fera son entrée aujourd'hui face à l'Argentin Diego Hartfield. Un bon tour de chauffe pour le Bâlois, qui défend son titre. (si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!