Actualisé 20.05.2016 à 16:00

Tennis – Geneva Open

Stan Wawrinka prend rendez-vous avec Paris

Le Vaudois s'est qualifié pour la finale du tournoi de Genève, en battant Lukas Rosol (6-2 4-6 6-3), son futur adversaire au 1er tour de Roland-Garros.

de
Robin Carrel, Genève
Le Vaudois a fini par s'en sortir après avoir été perturbé par le jeu décousu de son adversaire.

Le Vaudois a fini par s'en sortir après avoir été perturbé par le jeu décousu de son adversaire.

photo: Keystone/Martial Trezzini

La demi-finale du tournoi du bout du Lac devait avoir lieu sur le coup de 16h, vendredi. Elle a, en réalité, débuté quelques heures plus tôt et du côté de la capitale française. Une main certainement innocente a en effet désigné le Tchèque de 30 ans comme adversaire de Stanislas Wawrinka, sur la route de sa défense du titre glané Porte d'Auteuil il y a douze mois de cela. Autant dire que les deux hommes avaient envie de marquer les esprits avant cet affrontement.

Pendant 40 minutes, on a longtemps cru que le Vaudois s'en allait vers une victoire tranquille. Le Tchèque, lui, avait même dans l'idée de laisser filer l'affaire, en offrant bizarrement un point litigieux à son adversaire en début de 2e manche. Mais voilà, avec Rosol, il faut toujours s'attendre à tout. Rafael Nadal, notamment, en avait fait les frais en entrée du tournoi de Wimbledon en 2012... Le 68e joueur mondial a pris feu l'espace de quelques jeux et emmené le Suisse dans un 3e set de tous les dangers.

Rosol plie et finit par rompre

Heureusement pour lui, Stanislas Wawrinka a fini par trouver la clé aux engagement surpuissants de son adversaire. Il a breaké à 3-2 dans l'ultime levée et n'a ensuite plus été vraiment mis en danger. Le Suisse a bouclé l'affaire sur un service gagnant en un peu plus d'une heure et demi de jeu. A son grand soulagement, mais aussi à celui du public romand et surtout des organisateurs genevois.

Passée la haie Rosol, Wawrinka se mesurera samedi à 15h à la tête de série No 3 du tournoi: Marin Cilic. Le vainqueur de l'US Open en 2014 a réalisé une jolie démonstration de force en début d'après-midi, en venant à bout du toujours ennuyeux David Ferrer. Les spectateurs genevois auront donc droit à une finale de belle facture entre les matricules 4 et 11 mondiaux. De quoi monter encore un peu plus en puissance avant le début des Internationaux de France.

Marin Cilic (autre finaliste):

«J'ai bien joué, j'ai été solide. Mon pourcentage au service était OK. Ferrer est un adversaire qui ne donne pas grand chose... La constance, point après point, était la clé de cette partie. Stan joue bien cette semaine, il a gagné quasiment tous ces matches assez facilement. Ce sera une bonne occasion de se jauger avant Roland-Garros... Je me réjouis de l'affronter, ce sera un bon challenge! Personnellement je joue du bon tennis. Wawrinka tape fort et peut prendre feu s'il est en confiance. Ce sera du haut niveau. Moi, je suis bien physiquement. Je n'ai joué que deux sets aujourd'hui, mais il a fallu batailler tout de même près de deux heures et il est nécessaire d'être là lors de tous les points quand on affronte quelqu'un comme Ferrer.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!