Open d'Australie: Stanislas Wawrinka gagne le respect unanime
Actualisé

Open d'AustralieStanislas Wawrinka gagne le respect unanime

La nuit a été courte pour Stanislas Wawrinka. Le Vaudois s'est endormi à 06h00 pour se réveiller quatre heures plus tard. Avec toujours des regrets qui seront sans doute éternels.

Battu 12-10 par Novak Djokovic dimanche soir après une rencontre longue de 5h02 qu'il aurait mérité mille fois de gagner, Stanislas Wawrinka a gagné le respect de tous à Melbourne. Lundi après-midi, joueurs et coaches le félicitaient sincèrement pour sa performance extraordinaire de la veille. Sur son smartphone, les messages ont afflué. Notamment celui de Roger Federer qui l'a réconforté juste après la partie. Le Bâlois, qui affronte Milos Raonic ce soir, est donc lui aussi resté éveillé très tard. Cette rencontre s'est terminée, faut-il le rappeler, à 01h41' du matin.

«La déception est toujours immense, avoue-t-il. J'ai revu quelques séquences de la partie à la télévision. Notamment cette fameuse quatrième balle de break à 4-4 au cinquième set que l'arbitre juge mal..». Physiquement, le Vaudois assure qu'il aurait pu enchaîner. «Je suis entamé mais j'aurais joué sans problème mardi soir contre Tomas Berdych». Un Berdych qu'il retrouvera le week-end prochain à Genève à l'occasion d'un premier tour de Coupe Davis qui s'annonce extrêmement compliqué pour la Suisse. Stanislas Wawrinka caressait, comme tous les supporters de l'équipe de Suisse, un espoir un peu fou: que son morceau de bravoure face à Novak Djokovic amène Roger Federer à reconsidérer sa position par rapport à la Coupe Davis...

Stanislas Wawrinka prendra l'avion mardi pour pour la Suisse. Il entend reprendre l'entraînement ce week-end. «Pas besoin de se presser. La base est bien là», glisse-t-il. Après la Coupe Davis, il partira comme ces deux dernières années pour une tournée sud-américaine qui le conduira à Buenos Aires et à Acapulco.

(si)

Ton opinion