Tennis-Open d'Australie: Stanislas Wawrinka: «Je suis prêt»
Actualisé

Tennis-Open d'AustralieStanislas Wawrinka: «Je suis prêt»

Vainqueur de Tommy Robreado dimanche à Melbourne, le Vaudois abordera mardi son quart de finale contre Novak Djokovic en pleine possession de ses moyens. «Je suis prêt!», a-t-il assuré.

«Mon tennis est là. Je sers bien. Je bouge bien, affirme Stanislas Wawrinka. Je n'ai pas passé quatre heures sur le court à chaque match avant ce quart de finale...»

Le Vaudois mesure toutefois pleinement l'ampleur de sa tâche. Il affrontera mardi le «patron» de l'Open d'Australie. «Melbourne, c'est là où Novak Djokovic est le plus fort. Si je ne livre pas un grand match, la sanction sera implacable: une défaite en trois petits sets, poursuit-il. Je dois trouver des solutions pour le battre. Elles existent. Novak n'est pas invincible.»

Le Vaudois s'efforcera de retenir les leçons de ses deux rencontres contre le Serbe l'an dernier dans les tournois du Grand Chelem. «A Melbourne, je sers pour mener deux manches à rien. A New York, je mène deux sets à un, se souvient-il. J'ai le sentiment que j'étais davantage en contrôle à New York. Malheureusement, j'étais beaucoup plus entamé sur le plan physique qu'à Melbourne. Ce furent deux grands matches. Deux grosses défaites aussi. Mais je ne dois pas nourrir de regrets.»

La victoire contre Robredo l'a, bien sûr, permis de faire le plein de confiance. «J'ai battu un grand guerrier, dit-il. Robredo m'avait dominé à deux reprises l'an dernier. Ce soir, l'objectif était de ne pas lui laisser le temps de s'organiser. De l'agresser sans cesse. Je suis heureux d'y être parvenu même dans les moments difficiles, sur la fin des deuxième et troisième sets.» (ats)

Ton opinion