Actualisé 07.08.2015 à 15:35

Tennis

Starace et Bracciali suspendus à vie

Potito Starace et Daniele Bracciali ont été suspendus à vie par la Fédération italienne de tennis (FIT). Les Italiens sont accusés d'avoir truqué des matches sur fond de paris sportifs.

Bracciali, âgé de 37 ans, a également été sanctionné d'une amende de 40'000 euros, tandis que Starace, âgé de 34 ans, a écopé d'une amende de 20'000 euros.

Starace, ancien N.27 mondial redescendu au 272e rang, est notamment soupçonné d'avoir volontairement laissé filer la finale du tournoi de Casablanca en 2011, perdue 6-1 6-2 face à l'Espagnol Pablo Andujar. Les enquêteurs disent avoir mis la main sur des échanges par SMS et messagerie instantanée suspects, alors que plusieurs paris donnaient une victoire rapide d'Andujar, ne laissant que quelques jeux à l'Italien, qui menait pourtant 5-0 dans ses confrontations avec l'Espagnol avant cette rencontre.

Les deux joueurs italiens, dont les noms sont apparus dans l'enquête menée par le parquet de Crémone sur le «Calcioscommesse», vaste scandale de matches achetés dans le football italien, avaient déjà été suspendus 40 jours «à titre préventif» par la FIT en février dernier. Ils avaient en outre déjà reçu des suspensions - six semaines pour Starace et trois mois pour Bracciali - dans une autre affaire de paris illicites en 2008.

Potito Starace dispute depuis cette semaine le championnat LNA interclubs sous les couleurs du TC Genève. La question est désormais de savoir si cette suspension de la Fédération italienne soit effective sur le plan international. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!