Royaume-Uni: Starbucks et Costa vont combattre l'excès de sucre
Publié

Royaume-UniStarbucks et Costa vont combattre l'excès de sucre

Epinglées par une étude sur leurs boissons, les deux chaînes de café ont promis de faire des efforts. Les militants aimeraient des actions immédiates.

photo: Kein Anbieter

Les chaînes de café Starbucks et Costa se sont engagées mercredi à servir des boissons plus saines, après la publication du rapport d'une association britannique qui a trouvé des taux de sucre «dangereusement» élevés dans certaines boissons chaudes aromatisées.

Parmi les 131 boissons analysées par l'association Action on Sugar (Action sur le sucre), 98% d'entre elles contenaient suffisamment de sucre pour mériter une étiquette rouge, qui correspond au Royaume-Uni à une recommandation pour les consommateurs de réduire la consommation de ces produits.

La chaîne américaine Starbucks sert ainsi une boisson grand format à base de fruits cuits, dont des raisins, de l'orange et de la cannelle à laquelle sont ajoutées l'équivalent de 25 cuillères à café de sucre, a dénoncé l'association.

«C'est encore un autre exemple de la quantité scandaleuse de sucre ajouté dans notre nourriture et nos boissons», a regretté Graham MacGregor, le président de l'association. «Pas étonnant que nous ayons le taux le plus élevé d'obésité en Europe», a-t-il ajouté.

Amélioration d'ici à 2020

Une porte-parole de Starbucks a indiqué que la chaîne de cafés s'était engagée cette année à «réduire le sucre ajouté dans (leurs) boissons les plus riches de 25% d'ici à la fin 2020». «Nous offrons aussi une large gamme de produits plus légers», a-t-elle ajouté.

Le responsable de la communication de la chaîne Costa, Kerry Parkin, a pour sa part affirmé que son entreprise avait pris «des mesures importantes pour réduire la teneur en sucre» de sa gamme et qu'elle comptait «continuer à améliorer l'équilibre» nutritionnel des produits.

Mais Kawther Hashem, un chercheur de l'association, a appelé les chaînes de cafés à agir «immédiatement» pour réduire la quantité de sucre utilisé. Il recommande également d'améliorer l'étiquetage et de cesser de vendre des boissons en format XXL. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion