Plan-les-ouates (GE): Station essence braquée avant Noël
Actualisé

Plan-les-ouates (GE)Station essence braquée avant Noël

La station Migrol a été la cible d'un hold-up le 23 décembre. Malgré le dispositif mis en place par la police, le voleur a pris la fuite.

par
Shahïn Ammane

«Videz votre caisse dans le sac!» Tels sont les seuls mots que prononce, le 23 décembre dernier à 20 h 25, l'homme qui pointe une arme à feu sur la caissière de la station essence Migrol. Une cagoule sur la tête, les mains gantées, le braqueur se fait remettre plusieurs milliers de francs de recette. «Il a pris pas mal de risque pour commettre son vol, surtout à pareille heure s'étonne Guido. «Avec les fêtes, on doit s'attendre à des braquages. C'était le premier de notre station essence. Ma fille, présente

au moment des faits, est sous le choc!»

Le gérant de la pompe, située à la route de Saint-Julien, souligne encore que le truand est reparti à pied. Il a disparu sans laisser de trace sur cet axe pourtant surveillé par les forces de l'ordre. Ni la brigade scientifique, ni même le chien policier arrivés rapidement sur les lieux n'ont pu conduire les enquêteurs à mettre la main sur le malfrat. C'est toutefois le seul braquage que Genève a eu à déplorer dans la période des Fêtes, alors qu'en Suisse romande, deux stations ont été attaquées ces derniers jours à Neuchâtel et à Delémont.

«L'étroite collaboration entre la police et les gardes-frontière ciblant les quelques dizaines de points sensibles du canton a sans doute porté ses fruits», s'est félicité le porte-parole de la police Eric Grandjean. Les criminels ont peut-être aussi été touchés par la grâce de Noël...

Ton opinion