Contrebande à Bâle: Statues en dents d'hippopotame saisies
Actualisé

Contrebande à BâleStatues en dents d'hippopotame saisies

Les gardes-frontières suisses ont découvert un cas de contrebande de statues en dents d'hippopotame à Bâle.

Les sculptures sont faites de dents d'hippopotames.

Les sculptures sont faites de dents d'hippopotames.

Les deux Français qui transportaient les objets n'ont pas pu fournir de permis d'importation de ces marchandises provenant d'animaux protégés. Les sculptures ont été saisies. Les deux Français de 36 ans ont été dénoncés au Ministère public. Ils risquent de fortes amendes, a indiqué jeudi l'Administration fédérale des douanes.

En contrôlant le coffre de la voiture des deux Français, les gardes-frontière ont découvert deux caisses qui contenaient plusieurs sculptures. Une rapide expertise a permis de déterminer qu'il s'agit de dents d'hippopotames provenant de Tanzanie.

Le conducteur et son passager ne disposaient ni d'un permis d'importation de l'office vétérinaire fédéral ni du permis CITES pour la Suisse. La valeur des objets saisis peut atteindre plusieurs dizaines de milliers de francs.

(ats)

Ton opinion