Horlogerie: Stephen Urquhart quitte Omega
Actualisé

HorlogerieStephen Urquhart quitte Omega

Le président de la marque quitte ses fonctions à la veille de ses 70 ans.

Stephen Urquhart sera remplacé par Raynald Aeschlimann.

Stephen Urquhart sera remplacé par Raynald Aeschlimann.

photo: Keystone

Swatch Group s'apprête à tourner une page importante. Stephen Urquhart, bientôt 70 ans, va quitter la présidence de la marque phare Omega ainsi que ses fonctions en tant que membre de la direction générale élargie du groupe horloger biennois.

Stephen Urquhart est une figure importante du numéro un mondial de l'horlogerie. Ce citoyen suisse et britannique sera remplacé dès le 1er juin prochain par Raynald Aeschlimann, vice-président des ventes d'Omega depuis 2001 et membre également de la direction générale de Swatch Group depuis 2013, a indiqué mercredi l'entreprise.

Stephen Urquhart n'abandonne toutefois pas totalement le groupe horloger et microtechnique. Le futur ancien président d'Omega demeurera étroitement lié à Swatch Group, précise le communiqué, en se mettant à disposition pour des projets spéciaux ainsi que des mandats de consultant.

Université de Neuchâtel

Après des études en sciences économiques à l'Université de Neuchâtel, Stephen Urquhart a commencé sa carrière horlogère chez Omega, déjà, en 1968. Ensuite, de 1974 à 1997, il a poursuivi sa carrière auprès d'Audemars Piguet, où il a officié dès 1989 en tant que coprésident et administrateur-délégué.

Stephen Urquhart est rentré au bercail en 1997, soit chez Swatch Group. Il a alors pris la présidence de la marque Blancpain. Assez rapidement, soit depuis 2000, il devient membre de la direction générale élargie de Swatch Group et reçoit dans la fouée la présidence d'Omega.

L'homme a joué un rôle majeur évidemment dans l'essor d'Omega, une marque considérée comme le navire amiral du géant horloger. Le chiffre d'affaires de celle-ci se situe autour de 3 milliards de francs, soit un bon tiers des ventes de Swatch Group qui ont atteint l'an passé 8,45 milliards.

Autre départ important

Dans un communiqué séparé, Swatch Group précise par ailleurs que Hanspeter Rentsch, membre de la direction générale du groupe, se retirera de ses fonctions fin août prochain. M. Rentsch constitue aussi une figure importante, bien que moins connue de la multinationale.

Hanspeter Rentsch aura alors accompli «40 ans de bons et loyaux services», souligne Swatch Group. Ayant effectué un bon bout de route avec feu Nicolas Hayek, il s'occupait des affaires juridiques, des licences, des projets stratégiques et de la question des brevets.

Mandaté par le conseil d'administration, Hanspeter Rentsch continuera de représenter le groupe au comité d'economiesuisse, de même qu'aux comités de direction de l'Union patronale suisse (UPS), de la Chambre internationale du commerce (ICC), section Suisse, et de la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH). (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion