Hollywood: Steven Soderbergh en mode semi-retraite
Actualisé

HollywoodSteven Soderbergh en mode semi-retraite

Il a beau avoir annoncé que «Ma vie avec Liberace» serait son dernier film en qualité de réalisateur, Steven Soderbergh n'entend pas quitter le cinéma pour autant.

par
cma
Channing Tatum (au centre) pourrait bien collaborer avec Steven Soderbergh sur «Magic Mike 2», qui pourrait marquer les débuts du comédien derrière la caméra.

Channing Tatum (au centre) pourrait bien collaborer avec Steven Soderbergh sur «Magic Mike 2», qui pourrait marquer les débuts du comédien derrière la caméra.

A l'instar de Luc Besson, qui a annoncé à moult reprises vouloir se ranger des caméras mais n'en continue pas moins à enchaîner les réalisations, Steven Soderbergh reviendra-t-il sur sa parole et laissera-t-il tomber son idée de retraite? En tout cas, lui qui avait déclaré qu'il cesserait de tourner à 50 ans, juste après «Ma vie avec Liberace», ne se croisera pas les doigts. Il a d'ores et déjà annoncé qu'il allait produire et réaliser, en 2014, une série pour la chaîne américaine Cinemax. «The Knick» aura pour décor un hôpital des années 1900, alors que les antibiotiques n'existaient pas encore.

A la photo

Mais le réalisateur de «Sexe, Mensonges et Vidéo» pourrait bien rester actif aussi dans le cinéma. C'est Channing Tatum qui a évoqué cette possibilité dans une interview accordée à The Hollywood Reporter. Alors que le comédien envisage de réaliser son premier film, «Magic Mike 2», Tatum déclare avoir insisté pour Soderbergh le mette en scène. Mais Soderbergh «veut vraiment arrêter de réaliser des films. Mais c'est difficile de passer juste après l'un des plus grands cinéastes de notre génération. Steven a dit qu'il filmerait en tant que directeur de la photo». Et Tatum d'ajouter: «Est-ce que ce serait une bonne chose? Soderbergh est si talentueux et entêté que s'il veut faire un travelling de cinq minutes dans une forêt, on ne peut pas le remettre en question. Ce serait comme faire l'amour avec sa copine alors que son ex, une star du porno, est en train de regarder».

Sous pseudo?

On peut s'attendre à ce que Steven Soderbergh oeuvre sous le pseudonyme de Peter Andrews, qu'il utilise généralement quand il signe la photographie de ses propres films. Comme c'était le cas sur «Ma vie avec Liberace», qui sortira en octobre en Suisse romande et dont voici la bande annonce:

Ton opinion