Ligue des champions: Stoch dégage la voie à Fenerbahçe

Actualisé

Ligue des championsStoch dégage la voie à Fenerbahçe

Emmené par son nouvel espoir, le club turc a résisté aux Young Boys lors du 3e tour aller de la Champions League.

par
Julien Caloz
Berne
Presque à lui seul, Miroslav Stoch a fait le malheur des Bernois. (Photo: epa)

Presque à lui seul, Miroslav Stoch a fait le malheur des Bernois. (Photo: epa)

Les Bernois ne disputeront peut-être que deux matches sur la scène européenne cette saison, mais ils auront des choses à raconter. Lors de la première manche face à Fenerbahçe, mercredi à domicile, les joueurs de la capitale ont trouvé le moyen d'échouer dans toutes les positions. La faillite de Thierry Doubaï (2e, seul à bout portant), Moreno Costanzo (30e et 78e, face au gardien), Senad Lulic (30e, devant la cage vide) et Marco Schneuwly (82e, à quelques mètres du but) a finalement profité aux joueurs turcs, lesquels n'ont eu besoin que de deux tirs cadrés pour marquer deux fois, avant de se faire rejoindre en fin de match.

Imaginatif à mi-terrain, Miroslav Stoch (21 ans) a grandement contribué à la réussite du collectif stambouliote. La nouvelle vedette du football slovaque (16 sélections, 1 but), recruté cet été pour quelque 7,5 millions de francs en provenance de Twente (où il était prêté par Chelsea), a amené le premier but et conclu le second mercredi. «C'est un joueur de grande classe. Il a été extraordinaire ce soir (n.d.l.r.: mercredi)», a complimenté l'entraîneur du FC Sion Bernard Challandes, présent au Stade de Suisse.

L'animateur du jeu turc a suffisamment bien fait les choses pour préserver son nouveau club de la menace helvétique, lors du match retour mercredi prochain. YB devra s'imposer dans la fournaise de Sükrü Saracoglu, ou marquer trois buts pour se contenter d'un match nul. Combien d'occasions lui faudra-t-il?

Young Boys - Fenerbahçe 2-2 (1-2)

Stade de Suisse. 19 091 spectateurs. Arbitre: Moen (No).

Buts: 5e Emre 0-1. 18e Dudar 1-1. 42e Stoch 1-2. 89e Costanzo (penalty) 2-2.

Young Boys: Bürki; Sutter, Dudar, Affolter, Jemal; Spycher; Doubaï (83e Mayuka), Costanzo; Degen, Bienvenu (58e Marco Schneuwly), Lulic (65e Regazzoni).

Fenerbahçe: Volkan; Önder, Bilica, Bekir, Santos; Kazim, Baroni, Emre (85e Deivid); Alex (80e Semin); Gokhan Unal (72e Sahin), Stoch.

Notes: YB sans Wölfli (suspendu). Fenerbahçe sans Lugano et Güiza. 30e tir sur le poteau de Costanzo. 52e Volkan dévie sur la transversale une frappe de Sutter. 78e tir sur la transversale de Costanzo. Expulsion: 43e Kazim (2e avertissement).

Avertissements: 24e Bekir. 25e Kazim. 53e Önder. 71e Alex. 73e Costanzo. 87e Bilica.

A force d'y croire

YB a encaissé le premier but après moins de 5’, Emre se présentant seul face à Bürki. Bien servi par Bienvenu, Dudar a surgi au milieu de la surface stambouliote pour égaliser treize minutes plus tard. Le jeu s’est ensuite équilibré, mais Stoch, à 20 mètres, a redonné l’avantage aux Turcs avant la mi-temps. Réduit à dix dans la foulée, Fenerbahçe aurait pu être rejoint lorsque l’envoi de Regazzoni a heurté une main adverse dans la surface de réparation, avant que Degen, percuté dans les 16 mètres, n’offre finalement le penalty, et l’égalisation à Costanzo.

Ton opinion