Actualisé 05.03.2012 à 16:26

Fraude«Stop skimming»

Dissimuler la saisie de son code PIN, ne jamais se faire aider en retirant de l'argent: ces règles font partie de la campagne nationale lancée contre les manipulations de cartes bancaires.

Plus de 600 distributeurs de billets de banque dans toute la Suisse ont été manipulés l'an dernier. Ce faisant, les fraudeurs se sont procurés des informations sur les cartes bancaires, de crédit et de débit afin d'effectuer ultérieurement des retraits d'argent à l'étranger, ont rappelé lundi à Berne des représentants de la police et des banques.

«Les institutions financières ont essuyé 15 millions de francs de pertes à cause du skimming [de l'anglais «écremer»]», a expliqué Pascal Baumgartner, membre du conseil d'administration de l'Association suisse des banquiers. Pour l'heure, les banques assument ces coûts.

M.Baumgartner rappelle qu'un cas de skimming découvert correspond à d'innombrables cartes bancaires bloquées préventivement. Constater que sa carte est bloquée à une caisse de supermarché ou en vacances à l'étranger n'a rien d'agréable, résume-t-il.

Modifier ses habitudes

La campagne de prévention enjoint aux détenteurs de cartes de modifier leurs habitudes. «La règle la plus efficace consiste à saisir son code NIP à l'abri des regards», a rappelé Urs Widmer, chef du service des délits de paiement auprès de la police cantonale de Zurich. Protéger le clavier d'une main ou du portemonnaie suffit souvent pour se prémunir de manipulations.

De même, il ne faut jamais porter son code NIP sur soi, garder une distance physique envers d'autres personnes en retirant de l'argent et signaler toute anomalie repérée sur un automate.

La campagne «Stop skimming» est menée par l'ensemble des corps de police du pays. Elle est chapeautée par la Prévention suisse de la criminalité et financée à hauteur de 700'000 francs principalement par les institutions financières. Différentes plateformes, comme des affiches, des dépliants ou des sites internet, sont utilisées. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!