Strip-tease contre la traite des animaux à fourure

Actualisé

Strip-tease contre la traite des animaux à fourure

TOKYO - Trois jeunes militantes en faveur des droits des animaux ont effectué un strip-tease vendredi en plein Ginza, le quartier commerçant ultra-huppé de la capitale japonaise.

Elles protestaient contre l'utilisation de fourrures de lapin par la firme d'habillement Burberry.

Devant les passants stupéfaits, les trois militantes - deux Japonaises et une Canadienne - se sont plantées devant le magasin Burberry seulement vêtues d'une banderole proclamant: «la vérité nue: Burberry fait la peau aux lapins».

L'association américaine «People for the Ethical Treatment of Animals», à laquelle elles appartiennent, fait campagne dans le monde contre Burberry. Elle accuse la firme d'habillement de maintenir des lapins et d'autres animaux dans des conditions de captivité effroyables avant de les sacrifier de façon cruelle, notamment au moyen de décharges électriques dans le rectum.

«Nous pourrions montrer pendant des heures des films tournés à l'aide d'une caméra cachée mais personne n'y prêterait attention. Ceci est une façon expéditive d'attirer l'attention sur une affaire aussi importante», a expliqué la militante canadienne.

(ats/afp) (ats)

Ton opinion