Actualisé 20.02.2008 à 19:59

«Studer avait le droit de se réjouir»

Le gouvernement neuchâtelois a rejeté hier les accusations sur une violation du devoir de réserve imputée au conseiller d'Etat Jean Studer.

Un député UDC reprochait à Jean Studer d'avoir encouragé des élèves à applaudir l'éviction de Christoph Blocher du Conseil fédéral lors d'une visite de classe. Cette péripétie avait été retransmise par la télévision locale Canal Alpha le 12 décembre, jour de l'éviction du conseiller fédéral. Le président Fernand Cuche a estimé que le devoir de réserve prescrit aux conseillers d'Etat n'empêchait pas pour autant ceux-ci de s'exprimer en tant que citoyens. Le député n'a pas été satisfait de la réponse.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!