Actualisé

«Subprime» élu mot de l'année aux Etats-Unis

Les crédits immobiliers à risque, appelés «subprime», ont déclenché Outre-Atlantique une crise qui dépasse largement le cadre du marché immobilier américain.

C'est ce qu'a confirmé la Société américaine des dialectes en désignant le terme «subprime» «mot de l'année 2007».

Le mot circulait depuis quelques temps dans le monde des banquiers, mais désormais «il touche toutes sortes de gens dans toutes sortes d'endroits», a constaté Wayne Glowka, un porte-parole de la Société américaine des dialectes, dont les 80 membres ont choisi vendredi le mot de l'année.

«Subprime» a emporté la préférence des linguistes et grammairiens réunis, qui ont aussi examiné les candidatures de «Facebook», du nom du site internet communautaire, et de l'adjectif «green» («vert»), qui «désigne l'intérêt pour l'environnement». «Green», terme très usité mais déjà ancien, a finalement été remporté le titre de mot «le plus utile de l'année».

Le mot le plus créatif est «Googleganger», un jeu de mots qui désigne l'homonyme qui apparaît lorsqu'on tape son propre nom sur le moteur de recherche Google. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!