Genève/France: Subventions fédérales confirmées pour le CEVA
Publié

Genève/FranceSubventions fédérales confirmées pour le CEVA

De nouvelles conventions concernant la liaison ferroviaire franco-valdo-genevoise ont été signées. A la clé: plusieurs millions pour des aménagements au-delà de la frontière.

par
dra/ats
Le chantier de la Voie verte, au-dessus de la tranchée couverte du CEVA, a débuté le 20 mars dernier. Un corridor naturel de 3,6 km devrait voir le jour sur la rive gauche d'ici la fin de l'année.

Le chantier de la Voie verte, au-dessus de la tranchée couverte du CEVA, a débuté le 20 mars dernier. Un corridor naturel de 3,6 km devrait voir le jour sur la rive gauche d'ici la fin de l'année.

dra

L'Etat de Genève et la Confédération ont récemment paraphé deux conventions qui permettront au canton de toucher des subventions fédérales sur des projets liés au CEVA.

Le premier texte porte sur une aide de 210'000 fr. au maximum pour réaliser une portion de la Voie verte entre Annemasse (F) et St-Genis (F), indique ce mercredi le Conseil d'Etat. Ce cheminement naturel dédié à la mobilité douce, construit sur la tranchée couverte de la liaisons ferroviaire Genève/Eaux-Vives/Annemasse (CEVA), se situe principalement sur territoire suisse. Mais une petite partie concerne un tronçon français. Le chantier de la Voie verte vient de débuter.

La deuxième convention entre Genève et Berne concerne le réaménagement de l'espace public de la gare d'Annemasse (F). Un projet que la Confédération est prête à subventionner à hauteur de 5,2 millions au maximum, alors que le coût total des travaux est estimé à 16 millions.

Ton opinion