Actualisé 15.01.2016 à 11:36

Ville de Genève

Subventions limées malgré les référendums

Les coupes opérées lors du vote du budget 2016 de la Municipalité devront être appliquées immédiatement.

de
jef

Les référendums contestant les coupes opérées lors du vote du budget 2016 de la Ville de Genève ne comportent aucun effet suspensif. Le président du Conseil d'Etat François Longchamp l'a indiqué mardi à la Municipalité, rapporte «Le Courrier». Autrement dit, alors que les signatures sont en cours de récolte, les associations seront, dans un premier temps en tous les cas, pénalisées selon la volonté des élus.

Pour rappel, les référendums concernent notamment une coupe linéaire de 2% dans les subventions (à l'exception de celles du Grand Théâtre, du sport et de la petite enfance) pour un total de 1,9 million, ainsi qu'une coupe de 10% dans les fonds généraux pour la culture, qui atteint 700'000 francs. Le fonds chômage perd également 600'000 francs, alors que la ligne budgétaire consacrée aux biens, services et marchandises est amputée de 4,14 millions.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!