Actualisé 23.12.2019 à 14:32

Succession de Quattro

Un cinquième candidat surprise... et fribourgeois

Le délai de dépôt des candidatures à l'élection complémentaire au Conseil d'Etat vaudois était fixé à mardi midi. Une candidature «non conforme» a été enregistrée.

de
ywe/ats
L'élection complémentaire au Conseil d'État vaudois est prévue pour le 9 février.

L'élection complémentaire au Conseil d'État vaudois est prévue pour le 9 février.

Keystone

À l'issue du dépôt des listes lundi, cinq candidatures ont été soumises pour l'élection complémentaire au Conseil d'État vaudois du 9 février. Quatre candidats avaient déjà annoncé leur participation au scrutin: la syndique de Payerne Christelle Luisier (PLR), Jean-Marc Vandel (Parti pirate), Juliette Vernier (Grève du Climat) et Toto Morand (Parti de rien). Surprise: un cinquième nom est venu s'ajouter à ces quatre prétendants: Denis Erni (Ethique et Respect de la Constitution).

Or la candidature ne respecte pas les conditions requises. Elle n'est pas appuyée par les signatures de cinquante électeurs... et l'homme n'est même pas domicilié dans le canton. «Le bureau ayant relevé des défauts sur la liste, un délai a été fixé au mardi 24 décembre à 12h pour y remédier», communique le Canton à l'issue du tirage au sort de l'ordre des listes.

Denis Erni semble inconnu du grand public et n'a pas fait publicité de sa candidature ni pour quels motifs il prétendait à un siège. «Il s'agit d'une première dans le canton», a expliqué Corinne Martin. Les listes seront donc définitives mardi à midi.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!