Sueno a toujours le rock dans la peau
Actualisé

Sueno a toujours le rock dans la peau

Genève. Deux membres de Sueno, Sergio et Ivan, se sont livrés à l'occasion de la sortie d'un nouveau clip et d'une compilation.

– Vous vous définissez comme un groupe rock et pop, où est la frontière?

– Nous n'avons pas de limites, notre musique peut être qualifiée de rock par son style très énergique, mais Ivan renforce le côté mélodique par sa diversité musicale. Si l'on doit défendre une étiquette, je dirais que nous faisons du rock à tendance pop progressive.

– Que préférez-vous jouer?

– Ce qu'on veut (rires)! L'objectif est simple, à la fin d'un morceau, il faut que les quatre membres du groupe soient satisfaits.

– Adhérez-vous aux tendances actuelles?

– Absolument pas! Il y a deux types de tendances: le souk, que l'on définit par des productions du type «Star Academy», dont le but est de ramasser de l'argent. Et puis il y a la vraie musique, celle qui vient du passé.

– Que pensez-vous de ces groupes qui se reforment pour une tournée?

– C'est lamentable. Led Zeppelin, ça devient de la musique pour banquiers. Trente ans après, l'essence même de la musique a disparu.

Si des groupes comme Police se sont séparés, c'était pour évoluer. Revenir en arrière, c'est surtout une histoire de pognon!

– Vous avez un nouvel album en préparation?

– Oui, il devrait sortir courant 2008.

(Natacha Galan)

Centre de loisirs de Thônex, sa 24

Ton opinion