Actualisé

Harcèlement aux Etats-UnisSuicide d'un gay de 9 ans après «4 jours à l'école»

Un garçon s'est donné la mort peu après avoir fait son coming-out à la rentrée scolaire. La mère accuse ses camarades de l'avoir persécuté.

Jamel Myles avait neuf ans.

Jamel Myles avait neuf ans.

dr/Twitter

Un petit Américain de 9 ans s'est suicidé peu après la rentrée scolaire à Denver, dans le Colorado, après avoir été harcelé par des camarades à qui il a dit être homosexuel, a affirmé sa mère.

Leia Pierce a indiqué aux médias que son fils, Jamel Myles, avait mis fin à ses jours à leur domicile jeudi dernier après avoir été la cible de quolibets homophobes. «Il a suffi de quatre jours à l'école», a dit Mme Pierce à KDVR.

«Il est fier de qui il est»

«Mon fils a dit à ma fille aînée que les enfants à l'école lui avaient dit de se tuer. Je suis juste triste qu'il ne soit pas venu vers moi», a-t-elle ajouté. Mme Pierce a raconté que son fils lui avait dit être gay cet été et qu'il voulait faire son coming out à la rentrée. «Il est allé à l'école et il a dit qu'il allait dire aux gens qu'il était gay parce qu'il est fier de qui il est», a-t-elle affirmé.

L'école a indiqué que des psychologues avaient été mobilisés pour recevoir les élèves et le personnel, et qu'une lettre avait été envoyée aux familles à ce sujet. Mme Pierce a dit espérer que la mort de son fils aide à sensibiliser aux conséquences dévastatrices du harcèlement. (nxp/afp)

Envies suicidaires? Faites-vous aider!

Selon Stopsuicide.ch, la problématique du suicide est un sujet complexe et multiple qui ne peut s'expliquer au travers d'une réponse unique. Cette association vise à briser le tabou qui englobe le suicide afin de réfléchir aux différents moyens permettant de mettre en oeuvre une aide concrète destinée aux jeunes en souffrance.

D'autres structures comme La Main Tendue (composez le 143) et la Ligne d'aide pour jeunes (147) sont également disposées à aider.

Suicidaire? Faites-vous aider!

«Chercher de l'aide n'est pas un aveu de faiblesse ! C'est un démarche courageuse et positive», affirme l'association Stopsuicide, dont la mission est de parler, faire parler, informer, sensibiliser et augmenter les possibilités de prévention.

N'hésitez pas à téléphoner, notamment aux structures suivantes : «La Main Tendue» (composer le 143), la «Ligne d'aide pour jeunes» (composer le 147), «Malatavie Ligne Ados» (HUG - Children Action), 022 372 42 42.

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!